Maurice met en œuvre une réforme éducative majeure

Port-Louis, Maurice (PANA) - La ministre mauricienne de l’Education et des Ressources humaines, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun, a déclaré, ce jeudi, que son ministère procède actuellement à une réforme majeure de l’éducation dans l’île, dans le but de faire de l’école un lieu pour le développement de la pensée critique, de la créativité et la résolution de problèmes.

Intervenant au lancement du Programme Tipa 2016/2020, qui est un comité qui réfléchit sur l’éducation continue pour les enseignants et un programme de soutien pour les parents d’élèves regroupés dans des Clubs des Parents, Mme Dookun-Luchoomun a dit que l’école qu’elle projette pour tous les enfants mauriciens est un lieu où ils pourront non seulement recevoir des connaissances académiques, mais également un terrain propice appelé à  favoriser le sport et les activités artistiques.

« Dans cette école, les élèves seront également aptes à développer des compétences citoyennes, comme le respect et la participation à la vie collective », a-t-elle ajouté. La ministre a estimé que les enfants ont chacun leur propre rythme d’apprentissage et de travail.

Selon elle, « il s’agit donc pour les enseignants de trouver la bonne formule, les pédagogies appropriées qui puissent faire la différence pour chaque enfant dans nos écoles».

Mme Dookun-Luchoomun a dit que cette réforme couvre tous les secteurs de l’éducation nationale, du préscolaire à l’enseignement supérieur et l’éducation technique et la formation professionnelle.

«Nous avons mis en place un certain nombre d’innovations qui porteront des fruits dans les années qui viennent. Et dans ce grand chantier, le développement du potentiel et des talents de tous nos enfants occupe une place de choix », a-t-elle déclaré.

Mme Dookun-Luchoomun a fait ressortir que c’est bien l’éducation qui façonne le ‘vivre ensemble’ et qui permet à chacun de contribuer à son épanouissement personnel mais aussi à l’épanouissement de son pays, de sa nation et de l’humanité.

«L’Education offre un modèle de vie. Elle inculque les valeurs, dont le respect, la tolérance et la solidarité. Elle nous apprend à développer une hygiène de vie. Elle développe aussi l’esthétique et le sens créatif et artistique et nous apprend à respecter nos ressources naturelles et notre environnement », a ajouté la ministre.
-0- PANA NA/BEH/IBA 18fév2016.

18 février 2016 16:51:16




xhtml CSS