Marie Elise-Gbédo se présente sous le signe de la parité

Cotonou- Bénin (PANA) -- Marie-Elise Gbédo, avocate de 51 ans, candidate à la présidentielle de mars prochain au Bénin, fait de la parité homme femme dans tous les secteurs de l'administration béninoise son cheval de bataille.
"Que la parité homme femme devienne enfin une réalité, à commencer par l'école !", a déclaré Mme Gbédo dans un entretien avec la PANA sur son projet de société.
"Il faut encourager la scolarisation des filles et ne pas s'arrêter, comme c'est actuellement le cas, au niveau du primaire, mais les suivre jusqu'à l'université.
Il faudra aussi tenir compte de la parité au niveau de l'administration où les femmes subissent une injustice notoire, a déploré Me Gbèdo.
Rappelant son passage au ministère du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme qu'elle a dirigé de 1998 à 1999, l'ancienne ministre de Kérékou a déploré l'injustice faite aux intellectuelles béninoises dans l'administration.
"Sur les huit postes de responsabilité qui existaient dans ce département, il n'y avait aucune directrice, directrice adjointe ou directrice technique, bien qu'il y ait assez de femmes compétentes", a-t-elle déploré.
"J'ai rétabli l'équilibre en me basant sur les Curriculum Vitae pour nommer des femmes directrices ou adjointes selon les cas, ce qui a été une bonne chose puisque après mon départ, ce procédé a été pris en compte", souligne l'avocate, indiquant qu'il ne s'agit pas de faire de cadeau aux femmes, mais de promouvoir les plus méritantes d'entre elles.
S'il y a des injustices à réparer dans l'administration béninoise, il faudra agir au plus vite en mettant en valeur les compétences de la femme, a souligné la présidente de l'Association des femmes juristes du Bénin.
"On ne peut pas réussir le développement quand dans notre société, la femme est toujours à la maison et n'a pas droit à la parole", a martelé Me Gbédo, invitant les intellectuelles à s'impliquer dans la sensibilisation et la formation de leurs soeurs.
"Il est temps que la femme elle-même se convainc de sa capacité à être au devant de la scène, à être à sa juste place", a déclaré Me Gbédo.
La militante des droits de la femme se réjouit par ailleurs du chemin parcouru au plan mondial dans le combat pour l'accession de la femme à la magistrature suprême, rappelant qu'avant sa candidature à la présidentielle de 2001, aucune femme dans le monde ne s'était présentée de façon aussi claire.
Entre 2001 et 2006, les femmes sont en train de faire une grande révolution (.
.
.
)", a-t-elle fait remarquer.
Saluant l'investiture de Mme Hélène Johnson-Sirleaf comme chef de l'Etat du Liberia, elle s'est réjouit d'avoir vu de son vivant une femme présidente de la République.
Elle s'est à ce propos dit très fière d'avoir mené ce combat, estimant qu'aujourd'hui l'histoire lui a donné raison avec ce qui vient de se passer au Liberia.
La présence de deux femmes sur la liste des 33 postulants au fauteuil présidentiel constitue, selon l'auteur du cri de ralliement "Hwénusu !" (L'heure a sonné ! en langue Fon), la preuve que beaucoup de choses ont changé, même s'il faut toujours déplorer que beaucoup de femmes en soient encore réduites au rôle de mobilisatrice des foules dans les partis politiques sans rien recevoir de signifiant en retour.
Née le 29 décembre 1954 à Mankono, en Côte d'Ivoire, Me Marie- Elise Gbèdo avait obtenu 9.
485 voix sur les 2.
528.
752 suffrages exprimés lors de la présidentielle de 2001.
Après ses études primaires et secondaires, elle quitte le Bénin en 1975 pour l'Université de Paris I Sorbonne où elle obtient une licence, puis une maîtrise en droit avant de décrocher son DEA en droit des affaires en 1983.
Elle obtient, en 1984, le Certificat d'aptitude à la profession d'avocat et prête serment devant la première Chambre de la Cour d'appel de Paris en février 1985.
Cinquième femme du barreau béninois à son arrivée au pays en 1987, Me Gbèdo est l'auteur d'un livre intitulé "Le destin du roseau", lancé le 29 novembre dernier est composé d'éléments autobiographiques et de textes d'interviews sur sa vision du développement de son pays et de l'Afrique en général.

23 Janeiro 2006 22:36:00




xhtml CSS