Manu Dibango, Grand Témoin de l'OIF, en visite à Rio de Janeiro

Bruxelles, Belgique (PANA) - L'artiste musicien camerounais de renommée internationale, Manu Dibangu, Grand Témoin de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, s'est envolé pour la capitale brésilienne où il séjournera jusqu'au 19 mars pour des entretiens avec les représentants du Comité international olympique et du Comité des JO de Rio 2016, ainsi qu'avec les autorités gouvernementales brésiliennes,  indique un communiqué de l'OIF reçu par la PANA à Bruxelles.

Selon le communiqué, l'objectif principal du voyage de Manu Dibango est de s'assurer "de l'usage et de la visibilité de la langue française" durant les épreuves olympiques.

Le communiqué ajoute que cette visite du Grand Témoin de l'OIF s'inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la Francophonie et vise à mobiliser la Société civile et tous les francophiles du Brésil à mettre la langue française au service du dialogue des cultures dans le cadre des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Au programme du séjour de Manu Dibango à Rio, figure notamment un grand concert de la Francophonie avec des musiciens brésiliens, jeudi, à la Maison de France.

Le lendemain, le grand artiste musicien africain, père du Makossa, procédera à la plantation d'un manguier au Jardin botanique, en compagnie de Carlos Nuzman, président des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Par cette cérémonie hautement symbolique, l'OIF et les organisateurs des JO entendent rappeler que le manguier, importé d'Afrique, est planté dans les cours d'habitation où il sert "d'arbre à palabre", souligne le communiqué.

Le Grand Témoin de l'OIF aura par ailleurs l'occasion de visiter des écoles pour échanger avec des élèves apprenant la langue française dans le but de les sensibiliser à la diversité linguistique et culturelle, selon le communiqué.
-0- PANA AK/JSG/IBA 15mar2016  

15 mars 2016 11:08:41




xhtml CSS