Manifestations contre une bavure militaire en Centrafrique

Bangui- Centrafrique (PANA) -- La police est intervenue mardi soir au quartier Damala de Bangui pour disperser une foule en colère qui mettait à sac l'antenne locale de l'Office centrale de répression de banditisme (OCRB) pour protester contre le meurtre d'un adolescent abattu par un militaire.
Selon des témoins contactés mercredi par la PANA, le jeune homme âgé de 17 ans aurait été pourchassé et abattu des éléments du Bataillon d'infanterie territoriale (BIT) de l'armée centrafricaine alors qu'il tentait d'échapper à des auxiliaires de l'OCRB qui l'ont interpellé pour non-respect d'un panneau interdisant aux piétons de passer devant leur antenne.
L'annonce de la mort du jeune homme, décédé peu après son arrivée à l'hôpital, a suscité la colère des habitants de Damala qui ont attaqué à coups de pierres et autres projectiles l'antenne de l'OCRB, détruisant le toit du local et incendiant des meubles.
Cette nouvelle bavure des forces de sécurité intervient trois jours avant l'ouverture de la campagne pour le second tour des élections présidentielle et législatives prévu pour le 8 mai prochain.

20 avril 2005 12:13:00




xhtml CSS