Mandela n'ouvrira pas la conférence de Durban

Johannesbourg- Afrique du Sud (PANA) -- L'ex-président de l'Afrique du Sud, Nelson Mandela, a déclaré jeudi qu'il n'ouvrirait pas la Conférence mondiale des Nations unies sur le racisme (CMCR), prévue fin août début septembre à Durban, en raison du traitement qu'il suit contre le cancer.
Le président Mandela a entamé la semaine dernière une radiothérapie dans une clinique de Johannesbourg et son médecin, Louis Gecelter, a indiqué que le patient avait bien supporté la première phase du traitement.
Selon lui, l'homme a bien réagi et se révèle "un patient optimiste et conciliant".
Le praticien a déclaré la semaine dernière que la tumeur avait été "détectée par chance" lors d'une biopsie en juillet et que le traitement ne diminuerait pas nécessairement l'activité de l'ancien président, mais cet octogénaire d'homme d'Etat, dont l'affection a été décrite comme "un cas de cancer de la prostate mineur", a dit qu'il ne pourrait pas ouvrir le sommet de Durban.
Selon Zelda la Grange, l'assistant personnel de M.
Mandela, ce dernier devrait suivre un programme allégé jusqu'à la fin du traitement.
Depuis sa maison de Houghton à Johannesbourg, le président Mandela a déclaré: "je contrôlerai ce petit changement".

03 août 2001 09:04:00




xhtml CSS