Mandela exhorte les privés à aider l'Afrique contre le VIH/SIDA

Blantyre- Malawi (PANA) -- L'ancien président sud-africain, Nelson Mandela, a appelé, jeudi, les dirigeants politiques et les hommes d'affaires à aider l'Afrique subsaharienne dans ce qu'il a qualifié de plus grande "guerre contre l'humanité" dans la région.
Parlant dans la station balnéaire de Mangochi, où il a reçu le prix Paul Harris du Meilleur Fils de l'Afrique, du Rotary International, Mandela a dit que le VIH/SIDA était la plus grande menace à laquelle la région était confrontée depuis des siècles.
"Le VIH/SIDA représente une menace plus grave encore que toutes les guerres et les catastrophes humaines qui se sont produites pendant les siècles passés", a dit M.
Mandela, qui achevait une visite de deux jours au Malawi.
Mandela a également invité les sociétés africaines à abandonner les tabous liés à la discussion des questions sexuelles entre parents et enfants, déplorant le fait que les parents africains continuent à considérer les questions sexuelles comme des sujets tabous, "signant ainsi, sans le vouloir, l'arrêt de mort de leurs enfants".
"Nous devons apprendre à nos enfants à pratiquer des relations sexuelles sûres, à avoir un seul partenaire et à toujours prendre des mesures protectrices telles que les condoms", a-t-il dit.
L'ancien dirigeant sud-africain, qui a également ironisé sur sa santé, a déclaré qu'après sa guérison de la tuberculose, lors de ses 27 années d'incarcération à Robben Island, on venait récemment de découvrir qu'il avait un cancer de la prostate.
Il a indiqué que ses docteurs avaient dit qu'il était possible de le guérir, mais qu'il avait rejeté tout cela comme étant des propos de médecin.
Il a dit que même s'il mourait, il pourrait toujours se targuer d'avoir gagné contre le cancer parce qu'il irait droit à la section de l'ANC au paradis pour se faire réinscrire comme membre.
"Mais mes docteurs m'ont guéri et je n'ai donc plus le cancer", a-t-il ajouté.
Outre le prix du Rotary International, le gouvernement du Malawi a accordé à Mandela l'insigne de Première Classe de Grand Commandeur du Lion du Malawi, la plus importante distinction du pays.

23 mai 2002 17:44:00




xhtml CSS