Mandela est le dernier grand libérateur du XXème siècle, selon Obama

Johannesbourg, Afrique du Sud (PANA) - Le président américain Barack Obama a rendu un vibrant hommage à l'icône mondiale, Nelson Mandela, faisant part de l'honneur qu'il ressent en venant en Afrique du Sud "pour célébrer une vie à nulle autre pareille".

"Des gens de tous horizons (et) le monde entier vous remercient d'avoir partagé Mandela avec nous. Sa lutte était votre lutte. Son triomphe était votre triomphe", a dit Obama aux milliers de Sud-africains réunis mardi dans le célèbre FNB Stadium pour rendre hommage à l'ex-chef d'Etat.

Dans un discours captivant de 20 minutes, Obama a rappelé comment Mandela, qui est né durant la première guerre mondiale, est devenu le dernier grand libérateur du 20ème siècle. Madiba a été le premier chef d'Etat noir d'Afrique du Sud.

Le premier président noir des Etats-Unis d'Amérique, né d'un père Kenya, a souligné que Mandela a utilisé ses 27 années d'emprisonnement pour apprendre la langue et les coutumes de ses oppresseurs.

"Mandela nous a appris le pouvoir de l'action et le pouvoir des idéaux, l'importance des raisons et des arguments. Il a compris que les idéaux ne pouvaient être retenus entre les murs d'une prison", a poursuivi M. Obama.

Le président américain a comparé Mandela à Gandhi, à Martin Muther King et à Abraham Lincoln, avant d'inviter le monde à faire vivre l'héritage de Mandela en luttant contre l'inégalité, la pauvreté et le racisme.

Pour lui, Madiba a gagné sa place dans l'histoire grâce à la lutte.

"Nous l'aimions tant (...). C'était un homme de chair et de sang, un fils et un mari (...). C'est pourquoi nous pouvons apprendre beaucoup de lui", a ajouté Obama, qui a été très applaudi.

-0- PANA CU/VAO/NFB/AB/TBM/IBA 10dec2013

10 décembre 2013 14:02:57




xhtml CSS