M. Konaré regrette l'expulsion de Pronk du Soudan

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Alpha Oumar Konaré a exprimé ses regrets et sa déception face à la décision de Khartoum d'expulser Jan Pronk, le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU au Soudan.
Dans un communiqué publié mardi à Addis-Abeba, M.
Konaré a rendu hommage à M.
Pronk pour son engagement en faveur de la sécurité alimentaire et des droits humains et pour les efforts incessants qu'il a déployés pour la promotion de la réconciliation et d'une paix durable au Soudan.
L'émissaire de l'ONU a été rappelé au siège de l'organisation internationale et a quitté le Soudan lundi, après que les autorités de Khartoum lui ont donné 72 heures pour partir à la suite de la publication sur son site Web de propos selon lesquels l'armée soudanaise avait subi des défaites démoralisantes face aux rebelles.
En avertissant que toute action militaire pourrait aggraver la situation sécuritaire dans la région en proie à des troubles du Darfour (ouest du Soudan), M.
Konaré a invité toutes les parties soudanaises du conflit du Darfour à s'abstenir de toute action qui pourrait compromettre le processus de paix.
Il a appelé toutes les parties à s'engager à nouveau dans la voie du dialogue politique comme seul moyen de parvenir à une paix durable au Darfour et au Soudan.

24 octobre 2006 14:46:00




xhtml CSS