Libye: campagne de 16 jours contre la violence basée sur le Genre

Tripoli, Libye (PANA) - Entre le 25 novembre et le 10 décembre, le bureau du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) en Libye organise une campagne en Libye pour promouvoir et sensibiliser la population à la violence sexiste.

Organisée avec le soutien du Women and Youth Empowerment Forum (Wyef), la campagne implique de nombreuses organisations et institutions locales dans toutes les principales municipalités du pays.

Les activités comprennent des ateliers et des discussions ouvertes, des formations pour les prestataires de services de santé et la distribution de kits de dignité, a indiqué un communiqué publié vendredi par la Mission d'Appui des Nations unies en Libye (Manul).

Inspirée par la campagne mondiale "De la paix au foyer à la paix dans le monde", une attention particulière sera accordée au secteur de l'éducation avec l'organisation des activités de pairs dans les écoles et les universités pour les adolescents et les jeunes. L'objectif est d'élaborer des recommandations pour les politiques locales et nationales et d'encourager le dialogue, la tolérance et le respect entre les hommes et les femmes au sein de la famille et à tous les niveaux de la communauté.

La violence sexiste est un problème majeur de santé et de droits de l'Homme, aggravé par les conflits où les femmes et les jeunes filles sont souvent plus vulnérables et victimes de discrimination, de harcèlement, de violence sexuelle et d'exploitation, avec de graves conséquences sur leur santé mentale et physique, a noté le communiqué.

Les 16 journées d'Activisme contre la Violence Sexuelle sont une campagne internationale issue du premier Women's Global Leadership Institute parrainé par le Center for Women's Global Leadership en 1991. La campagne commence chaque année le 25 novembre - Journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes- et se termine le 10 décembre, Journée internationale des droits de l'Homme, afin de lier symboliquement la violence à l'égard des femmes et les droits de l'Homme et de souligner que cette violence est une violation des droits de l'Homme.

"Cette campagne montre l'engagement de la Libye à prendre des mesures concrètes contre la violence et sa participation au niveau international pour travailler à l'éradication des violations des droits de l'Homme, assurer une égale protection et le respect des hommes et des femmes", a précisé le directeur du Fnuap pour la Libye.
-0- PANA BY/BEH/IBA 25nov2016

25 novembre 2016 14:58:25




xhtml CSS