Libye: aide alimentaire d’urgence du PAM aux habitants de Sabratha

Tripoli, Libye (PANA) - Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) a entamé une fourniture d'aide alimentaire vitale aux familles déplacées par les affrontements entre groupes armés à Sabratha, à l'ouest de la Libye, en proie à une recrudescence des conflits.

"Depuis la fin du mois de septembre, plus de 15.000 personnes ont déménagé dans les villes voisines et dans les zones plus calmes de la ville de Sabratha", a indiqué vendredi, un communiqué publié sur le site de la Mission d’Appui des Nations en Libye (UNSMIL).

"Avec l'aide des partenaires libyens sur le terrain, le PAM distribue suffisamment de nourriture cette semaine pour nourrir 1 500 personnes gravement affectées par les combats", a déclaré Richard Ragan, directeur du PAM pour la Libye, cité par le communiqué.

L'agence onusienne a fourni une aide alimentaire à près de 300 familles, chaque ration se compose d'une provision de cinq mois de riz, de pâtes alimentaires, de farine de blé, de pois chiches, d'huile végétale, de sucre et de pâte de tomate, a précisé la même source.

"En raison du conflit, de nombreux systèmes dont les gens dépendent pour répondre à leurs besoins quotidiens ont cessé de fonctionner", a précisé M. Ragan, qui précise que "le soutien du PAM donne de l'espoir à ceux qui en ont le plus besoin et offre une aide alimentaire vitale pendant une période où l'aide est la plus urgente".

En 2017, le Pam vise à aider 175.000 Libyens en insécurité alimentaire, ce qui signifie qu'ils ne savent plus d'où vient leur prochain repas, a rappelé le communiqué, précisant que la priorité est accordée aux familles les plus vulnérables, en particulier les personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays, les rapatriés et les réfugiés, ainsi que les ménages dirigés par des femmes sans emploi.

"La situation humanitaire en Libye continue de se détériorer en raison des conflits en cours, de l'instabilité politique et de la perturbation des marchés et de la production alimentaire locale, qui affectent les moyens de subsistance des familles et leur capacité à satisfaire les besoins fondamentaux, y compris la nourriture ", a précisé le communiqué.

Le PAM a indiqué que son action dépend entièrement des contributions volontaires des gouvernements, des entreprises et des particuliers, soulignant qu’il a besoin d'urgence de 9,2 millions de dollars américains pour poursuivre ses opérations d'assistance alimentaire en Libye au cours des six prochains mois.

La ville de Sabratha a été le théâtre, pendant deux semaines, de violents affrontements armés au cours desquels des armes moyennes et lourdes ont été utilisées entre plusieurs groupes armés de la ville, sur fond de lutte d’influence et de contrôle de zones dans cette cité côtière où prospère le trafic relatif à l’immigration clandestine.

Au total, 26 personnes ont été tuées et 170 autres blessées dans les affrontements armés, selon un bilan du ministère de la Santé.
-0-PANA BY/BEH/SOC 13oct2017

13 octobre 2017 16:39:24




xhtml CSS