Libye : Condamnation par le Parlement et le Conseil présidentiel de l’attentat contre une mosquée à Benghazi

Tripoli, Libye (PANA) - La Chambre des représentants (Parlement) et le Conseil présidentiel du gouvernement d’union nationale ont vigoureusement condamné l’explosion "terroriste" ayant ciblé des fidèles à la mosquée de Saad Ben Abdada, à Benghazi, qui a fait un mort et des dizaines de blessés.

Dans un communiqué publié samedi, la Chambre des représentants a déclaré que "les forces du terrorisme et de l'extrémisme cherchent à ébranler la sécurité de la ville de Benghazi en ciblant les civils".

La Chambre des représentants a réitéré son "soutien aux forces armées, à la police et aux organes de sécurité, pour établir la sécurité dans la ville de Benghazi, et ne pas permettre aux forces du terrorisme et de l'extrémisme de porter atteinte à la ville et ses habitants, promettant de poursuivre les auteurs et de les traduire en justice".

Le Conseil présidentiel du gouvernement de l'Entente nationale a, pour sa part, dénoncé en des termes les plus forts, vendredi soir, le bombardement à l’engin explosif artisanal qui a ciblé la mosquée Ben Abada dans la ville de Benghazi, le deuxième attentat à la bombe près d'une mosquée dans la ville en moins d’un mois.

Le Conseil présidentiel a appelé, dans un communiqué, à unifier les rangs et les efforts pour lutter contre le terrorisme et ses restes, et tous ceux qui portent atteinte a la sécurité et la stabilité de la patrie et de traduire les coupables en justice.

"Ces crimes exigent la mobilisation de toutes les forces de sécurité en Libye pour travailler ensemble afin d'y répondre", a précisé le communiqué.

Le Conseil a annoncé que le gouvernement de réconciliation nationale s’engage à assurer le traitement des blessés de cet acte terroriste à l'intérieur et à l'extérieur du pays, soulignant que de tels crimes ne feront que consolider la volonté des Libyens de lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations partout dans le pays.

Un attentat à l’engin explosif survenu ce vendredi à la mosquée Saad Ben Abada a fait 1 mort et 149 blessés, selon un bilan définitif annoncé par le Bureau du directeur de l'information du ministère de la Santé du gouvernement intérimaire non reconnu par la Communauté internationale.

Un autre attentat mené contre une autre mosquée, il y a moins d’un mois au moyen de deux voitures piégées à Benghazi, avait fait 37 morts et 87 blessés, rappelle-t-on.
-0- PANA BY/IS/SOC 10févr2018

10 février 2018 11:08:53




xhtml CSS