Les yeux braqués sur la Côte d'Ivoire, le monde retient son souffle

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Tous les yeux sont braqués ce jeudi sur la Côte d'Ivoire, après les appels lancés aux partisans d'Alassane Ouattara, président reconnu par la Commission électorale indépendante et la communauté internationale, par son Premier ministre, Guillaume Soro, à marcher sur la Radiotélévision nationale pour  installer son nouveau directeur général et vendredi sur la Primature pour y prendre ses quartiers.

Jusqu'ici retranchés dans un hôtel d’Abidjan, depuis la proclamation des résultats du scrutin du second tour de la
présidentielle, Alassane Ouattara et ses hommes semblent maintenant décidés à engager l’offensive pour prendre réellement les rênes du pouvoir en Côte d'Ivoire.

Le camp de Laurent Gbagbo, déclaré élu par le Conseil constitutionnel, affiche cependant la même détermination et s'accroche, en dépit des appels de la communauté internationale à céder le pouvoir à Alassane Ouattara.

L'affrontement paraît désormais inévitable et on craint un bain de sang, compte trnu de la disproportion des forces en présence.

Le monde retient donc son souffle en espérant un miracle au dernier moment.
-0- PANA GB/JSG/IBA 16déc2010

16 décembre 2010 09:44:50




xhtml CSS