Les témoins à l'Accord de paix global acceptent le référendum au Soudan

New York, Etats-Unis (PANA) - Les pays et organisations témoins de la signature en 2005 de l'Accord de paix global (APG) ayant mis un terme à la longue guerre civile entre les régions Nord et Sud du Soudan, ont accueilli avec satisfaction la conclusion du référendum pour l'indépendance du Sud-Soudan.

Dans un communiqué conjoint transmis à la PANA à New York, les témoins notent les  "déclarations positives" des observateurs locaux et internationaux qui confirment que le référendum a été crédible, pacifique et satisfait aux normes internationales.

Ils ont également dit avoir pris note de la déclaration du 16 janvier formulée par le Groupe de surveillance de haut niveau du Secrétaire général de l'ONU selon laquelle, le processus a permis au peuple du Sud-Soudan d'exprimer sa volonté en toute liberté.

"Au regard de ces déclarations, nous confirmons notre acceptation du résultat du référendum en faveur de la sécession du Sud-Soudan. Nous félicitons les deux parties à l'APG pour la responsabilité qu'elles ont démontrée. Nous leur demandons de redoubler d'efforts pour parvenir à un accord sur les questions de l'APG et les questions post-référendaires, avec l'appui du Groupe de mise en oeuvre de haut niveau", indique le communiqué.

"Le statut de la région d'Abyei doit être réglé de façon à respecter les droits et intérêts des populations affectées. Les consultations populaires dans les Etats du Nil Bleu et de Kordofan-Sud doivent aussi être menées à temps et de façon inclusive. La délimitation de la frontière commune et le statut des zones litigieuses doivent être réglés. Enfin, nous invitons les parties à continuer à travailler ensemble au cours des mois restant à l'APG afin de mettre en place les dispositifs relatifs à la sécurité, à la nationalité, aux traités internationaux, à l'économie et aux ressources naturelles qui jettent les bases pour deux Etats stables, solides et économiquement prospères, vivant dans la paix l'un vis-à-vis de l'autre et avec tous leurs voisins", poursuit le document.

Les témoins soulignent leur engagement en faveur de l'établissement d'une paix, d'une sécurité et d'une prospérité à long terme pour l'ensemble des populations du Soudan.
Les témoins sont l'Union africaine, l'Egypte, l'Union européenne, l'Autorité intergouvernementale pour le développement, le Kenya, l'Italie, la Ligue des Etats arabes, les Pays-Bas, la Norvège, l'Ouganda, la Grande-Bretagne, l'Irlande du Nord, les Nations unies et les Etats-Unis.

-0- PANA PR/SEG/NFB/TBM/IBA 09févr2011

09 february 2011 14:48:39




xhtml CSS