Les remous en Côte d'Ivoire à la une de la presse sénégalaise

Dakar- Sénégal (PANA) -- La tentative de coup d'Etat survenue jeudi en Côte d'Ivoire a fait la une de tous les journaux sénégalais parus vendredi.
"Coup d'Etat militaire: Bain de sang en Côte d'Ivoire" (Walfadjri), "Coup d'Etat ?" (L'Info7) "Second coup d'Etat en Côte d'Ivoire: Après le miracle économique, l'instabilité" (Sud Quotidien), "La Côte d'Ivoire dans la tourmente" (Le Soleil), "Tentative de coup d'Etat en Côte d'Ivoire: Mort du général Gueï" (Le Matin).
A travers ces titres, les quotidiens sénégalais expriment leur préoccupation sur la situation qui prévaut en Côte d'Ivoire depuis le premier coup d'Etat qu'a connu ce pays en décembre 1999.
Walfadjri, faisant l'analyse de trois ans d'instabilité, fait remarquer que "les Ivoiriens éprouvent toujours des difficultés à enterrer Houphouët-Boigny, le premier président du pays".
Sud Quotidien attire l'attention sur "la scène tragique qui se joue en Côte d'Ivoire depuis que les tenants d'une "ivoirité" ont rouvert un livre dont les pages se referment difficilement eu égard aux rancoeurs accumulées à force d'avoir été sérieusement écornées".
Pour Le Matin, la Côte d'Ivoire "ne parvient pas encore à survivre de la prestance et du gigantisme dont l'avait édifié Houphouët-Boigny".
"Houphouët-Boigny a emporté dans sa tombe le substrat même de l'existence d'une nation qui n'a jamais pu se souder autour de la même volonté de vivre en commun", écrit le journal qui, comme ses confrères, réserve beaucoup d'espace aux événements survenus en Côte d'Ivoire.

20 septembre 2002 12:07:00




xhtml CSS