Les pharmaciens congolais se mobilisent en faveur de la Centrafrique

Brazzaville, Congo (PANA) - Les pharmaciens congolais viennent de créer un mouvement dénommé "SOS Centrafrique" en vue de  collecter des fonds pour l’achat de médicaments pour la Centrafrique, qui connaît depuis l’arrivée de la coalition "Seleka" au pouvoir depuis le 24 mars 2013 une situation humanitaire et sanitaire préoccupante, annonce mercredi à Brazzaville le président de l’Ordre national des pharmaciens congolais, Hyacinthe Ingani.

Hyacinthe Ingani a lancé un appel à toutes les personnes de bonne volonté, à toutes les ONG congolaises et africaines, aux organismes divers, tant nationaux qu’africains, de bien vouloir apporter leurs contributions financières pour sauver les populations centrafricaines sinistrées.

Il a souhaité que "les choses soient organisées aussi rapidement que possible parce que les contacts que l’Ordre national des pharmaciens congolais a eus avec la Croix-rouge centrafricaine font état de milliers de personnes qui meurent faute de médicaments", a-t-il renchéri.

"Notre contribution sur le plan humanitaire s’inscrit pratiquement dans le même
cadre, à savoir celui d’aider un pays voisin qui se trouve dans une situation sécuritaire, humanitaire et sanitaire difficile", a insisté Hyacinthe Ingani.

Les pharmaciens congolais ont procédé à la mise en place d’un comité chargé de collecter les fonds pouvant leur permettre d’acheter les médicaments et de les acheminer rapidement vers la République centrafricaine où sévit actuellement une guerre entre milices chrétiennes et musulmanes, avec plus de la moitié de la population (environ 2, 5 millions de personnes) déplacée à l'intérieur du pays.

-0- PANA MB/TBM/SOC 15janv2014

15 janvier 2014 19:51:01




xhtml CSS