Les partis politiques mis en cause dans les conflits en Afrique

Cotonou Bénin (PANA) -- Un politologue du Club du Sahel, Massaêr Diallo, a estimé, mercredi à Cotonou, que la question du pouvoir figure parmi les principales causes de conflits dans la région ouest-africaine, soulignant que celle-ci figure au coeur de l'étiologie des conflits dans le continent.
S'exprimant au cours d'un débat sur "les partis politiques dans la construction de la paix et de la démocratie en Afrique de l'Ouest", dans le cadre du Forum, M.
Diallo a déclaré que dans l'étiologie des conflits en Afrique figure la question du pouvoir.
"La conquête du pouvoir politique sur des puissances coloniales ou des forces rivales a revêtu des formes variées liées aux contextes ou à la nature des partis politiques, notamment armée ou pacifique, clandestine ou ouverte, faite seule ou en alliance avec d'autres forces sociales et politiques", a affirmé M.
Diallo, dans une communication devant le Forum "Partis politiques, médias et Société civile" qui se tient actuellement dans la métropole béninoise.
Pour lui, les partis politiques, qui sont par essence destinés à conquérir et à gérer le pouvoir, l'ont fait dans certains cas par des moyens militaires ou tout au moins, violents.
"Ce phénomène perceptible dans le cas des mouvements de libération anticoloniale a perduré sous des formes et pour des raisons différentes", a-t-il affirmé, citant la multiplication des conflits qui affecte actuellement certaines parties de l'Afrique de l'Ouest.
Pour M.
Diallo, les partis politiques sont en principe des organisations d'encadrement et de mobilisation pour la conquête et l'exercice du pouvoir politique.
"Cette finalité les spécifie par rapport aux autres types d'acteurs évoluant dans l'espace public.
Mais cette fonction détermine aussi le champ de responsabilité des partis politiques dans les conflits", a-t-il souligné, affirmant qu'ils sont, dans une certaine mesure, comptables directement ou indirectement des questions de gouvernance, mais aussi des problèmes liés à la paix civile.

29 juin 2005 14:19:00




xhtml CSS