Les négociations se poursuivent pour la démission de Gbagbo

Accra, Ghana (PANA) – Les habitants de la capitale économique ivoirienne, Abidjan, sont dans l’expectative au moment où certaines informations font état de négociations pour la reddition du président sortant, Laurent Gbagbo.

Les habitants d'Abidjan ont vécu des moments tendus depuis jeudi dernier lorsque les forces loyales à Alassane Ouattara, reconnu par la communauté internationale comme président de la Côte d'Ivoire, sont entrées dans la ville dans le cadre d’une opération militaire visant à mettre un terme à l’impasse politique qui a suivi l’élection présidentielle controversée de novembre.

Il y a eu des combats intenses depuis vendredi dernier avec les forces pro-Ouattara qui essayaient de prendre des zones stratégiques comme la télévision nationale, le palais présidentiel, la résidence présidentielle et les casernes militaires détenues par les forces de Gbagbo.

Finalement, ils ont bénéficié lundi nuit, de l’assistance des bombardements aériens de la France et de l’Opération des Nations unies en Côte d'ivoire (ONUCI) qui ont amené Gbagbo plus proche que jamais de la signature de sa reddition et de son départ éventuel du pays.

L'Union africaine (UA) a confirmé ce mardi que le président ivoirien sortant était en négociation avec le président mauritanien Mohamed Abdel Aziz et plusieurs autres dirigeants africains pour une éventuelle remise du pouvoir.

Le Conseil de paix et de sécurité (PSC), qui a été informé des négociations en cours pour le départ de Gbagbo, a salué ce nouveau développement.

Il a invité toutes les parties à soutenir les négociations pour le départ de Gbagbo.

-0- PANA MA/LSA/TBM/SOC  05avril2011

05 avril 2011 22:01:01




xhtml CSS