Les négociations de Syrte sur la paix au Darfour se poursuivent

Syrte- Libye (PANA) -- Les négociations finales relative à la paix dans la province agitée du Darfour située à l'Ouest du Soudan se sont poursuivies, dimanche à Syrte (centre de Libye), dans le cadre de séances de concertation à hui-clos.
Le séance de dimanche a regroupé les chef des négociateurs de l'Union africaine (UA) Sam Eybouk, et des Nations unies, Tchan Prook Zaheyoun, les représentants de la délégation du gouvernement soudanais et les mouvements de rebellion présentes à Syrte ainsi que les pays voisins (Libye, Egypte, Tchad et Erythrée).
Le porte-parole de l'équipe de soutien à la médiation commune de l'UA et les Nations unies, Georges Ola, a indiqué que les négociations se poursuivront sur plusieurs étapes en vue de présenter des propositions relatives aux quatre axes objet de discussion, à savoir le partage des richesses, du pouvoir et de la terre ainsi que la question sécuritaire.
Il a ajouté que la séance de concertation à hui-clos tenue ce dimanche, en présence de l'équipe de soutien à la médiation commune et de toutes les parties, a mis l'accent sur le partage du pouvoir et permis de donner un aperçu général sur les questions de négociation.
M.
Ola a précisé que le goupe commun des Nations unies et de l'UA se trouvant actuellement à Juba (Sud Soudan) rencontrera, lundi, les représentants des mouvements de rebelle n'ayant jusqu'à présent pas regagné Syrte pour consultations et négociations.
Il a affirmé que les négociations de Syrte qui se tiennent à hui-clos se déroulent à pas sûrs et constants.
Une délégation commune des Nations unies et de l'UA (médiateurs) a quitté samedi pour le Darfour et Juba pour s'entretenir avec certains dirigeants des mouvements de rebellion qui ne sont pas encore venus à Syrte.
L'objectif étant de les écouter et les inviter à prendre part à ces négociations, rappelle-t-on.
Les négociations sur la paix au Darfour entre le gouvernement soudanais et les mouvements rebelles non signataires de l'Accord de paix d'Abuja ont, rappelle-t-on, démarré le 27 octobre 2007 à Syrte en Libye.
La séance d'ouverture de cette rencontre a été marquée par une intervention du guide Mouammar Kadhafi au cours de laquelle il a fait l'analyse de la situation dans la province agitée du Darfour ainsi que la proclamation par le gouvernement soudanais d'un cessez- le-feu unilatéral sur l'ensemble des régions du Darfour.

04 novembre 2007 20:18:00




xhtml CSS