Les ministres francophones de l'Enseignement supérieur en réunion à Bamako

Bamako, Mali (PANA) - La deuxième rencontre des ministres francophones de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s'est ouverte vendredi à Bamako, sous le thème :" Conditions de financement du numérique dans l'espace universitaire francophone".

La cérémonie d'ouverture était présidée par le chef de l'Etat malien, Ibrahim Boubacar Keïta, en présence de la Secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Michaelle Jean.

Cette rencontre fait suite à celle tenue en juin 2015 à Paris autour de la question de l’utilisation du numérique dans l’espace universitaire francophone.

Selon les organisateurs, le numérique est de plus en plus utilisé dans l’espace francophone avec des niveaux différents d’accès selon les pays.

Les cours à distance, les formations diplômantes en ligne et beaucoup d’autres supports comme les outils de préinscription en ligne, les sites Web d’information des étudiants sont aussi disponibles dans l’espace universitaire francophone.

En dépit de ces facteurs, l’Enseignement supérieur reste confronté à des défis et contraintes tels que des problématiques de l’accès à l’Enseignement supérieur, de la qualité et de la pertinence des enseignements dispensés et de l’employabilité des cadres formés, l’insuffisance des infrastructures d’accueil et l’inadaptation de certains contenus aux réalités et perspectives de développement.

La rencontre permettra d’étudier les voies et moyens de construire un espace numérique de mutualisation des savoirs et d’accès libre pour tous, fondée sur les ressources existantes et reflétant les aspirations individuelles et collectives des pays.

Il s’agit aussi de jeter les bases d’une harmonisation des programmes d’Enseignement supérieur à travers l’intégration académique à l’échelle continentale.

Le "programme Nyerere", du nom du premier président de la Tanzanie, Julius Nyerere, pour augmenter l’accès et promouvoir la mobilité inter-africaine des étudiants fait partie des initiatives de l’Union africaine qui seront étudiées lors de la rencontre.

Un « métaportail » commun dédié aux ressources universitaires francophones sera aussi présenté durant la rencontre.

Pendant les travaux, des groupes thématiques traiteront des sous-thèmes portant notamment sur "le financement des moyens technologiques pour l’accessibilité au numérique", "le financement de la production des ressources numériques et du métaportail IDNEUF", "le financement du développement de la formation des formateurs à la pédagogie numérique" ou encore "la stratégie d’approche et partenariats pour le financement des projets pour le métaportail IDNEUF".

Au terme des travaux, une déclaration dite de Bamako sera adoptée et le pays qui doit abriter IDNEUF sera désigné.
-0- PANA GT/JSG/IBA 17juin2016

17 juin 2016 14:27:47




xhtml CSS