Les leaders du monde s'unissent pour l'éradication de la polio

Atlanta, Etats-unis (PANA) - Les leaders de la santé dans le monde se sont réunis lundi à la Convention du Rotary, à Atlanta, pour réaffirmer leur engagement à éradiquer la polio et engagent 1,2 milliard de dollars américains pour financer les efforts pour mettre fin à la polio, a annoncé le Fonds des Nations unies pour l’Enfance.

Il y a trente ans, la polio paralysait plus de 350 mille enfants chaque année dans plus de 125 pays à travers le monde. Grâce aux efforts extraordinaires des gouvernements, des agents de santé, des donateurs et des partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite (Gpei), un partenariat public-privé dédié à la fin de la maladie, le virus hautement contagieux a été éliminé dans tous les pays sauf trois : Afghanistan, Nigeria et Pakistan. Il n'y a eu que cinq cas à ce jour en 2017.

Cependant, les enfants restent à risque partout jusqu'à ce que la polio soit complètement stoppée, a déclaré l'Unicef dans un communiqué de presse. Pour mettre fin à la maladie pour de bon, les représentants des gouvernements et les partenaires se sont réunis pour renouveler leur engagement à soutenir des activités cruciales telles que la vaccination et la surveillance des malades, qui protégeront plus de 450 millions d'enfants de la poliomyélite chaque année.

«Grâce aux incroyables efforts des Rotariens, des gouvernements, des agents de santé, des partenaires et des donateurs - y compris ceux qui se sont réunis à la Convention Rotary à Atlanta -, nous sommes plus proches que jamais de faire l'histoire», a déclaré Chris Elias, président du développement mondial de la FondationBill & Melinda Gates et président du Gpei Polio Oversight Board. "Ces nouveaux engagements aideront à terminer le travail".

L'Unicef a déclaré à un moment de nombreux défis et de priorités mondiaux, que les gouvernements et les partenaires ont démontré leur volonté collective de voir la deuxième maladie humaine depuis toujours, éradiquée.

Les principales promesses comprennent : 75 millions de dollars américains du Canada, 61,4 millions de dollarsaméricains de la Commission européenne, 55 millions de dollars du Japon, 30 millions de dollars du Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d'Abu Dhabi, Émirats arabes unis, 30 millions de dollars de la Fondation Dalio, 25 millions de dollars de Bloomberg Philanthropies, 15 millions de dollars américains provenant d'un donateur anonyme, 13,4 millions de dollars américains en provenance d'Australie, 11,2 millions de dollars américains de l'Allemagne, 5 millions de dollars de easyJet, 5 millions de dollars en provenance d'Italie et 4 millions de dollars de la République de Corée.

Bill Gates, coprésident de la Fondation Bill & Melinda Gates, et John Germ, président du Rotary International, ont également annoncé une prolongation de leur partenariat avec plus de 20 mille Rotariens. Jusqu'à 150 millions de dollars de fonds recueillis par les membres du Rotary au cours des trois prochaines années seront harmonisés de 2:1 par la Fondation Gates, ce qui entraînera jusqu'à 450 millions de dollars américains pour les trois prochaines années pour la Gpei. La Fondation Gates a promis un total de 450 millions de dollars, y compris cet accord d'harmonisation.

"L'éradication mondiale de la polio a été la priorité absolue du Rotary depuis 1985. Les membres du Rotary ont été la force motrice de la lutte pour mettre fin à la polio depuis sa création ", a déclaré John Germ, président du Rotary International. "Leur engagement continu à lever des fonds pour l'éradication - couplé avec l'harmonisation d'aujourd'hui de la Fondation Bill & Melinda Gates - rend cet impact encore plus grand".

Le financement d'aujourd'hui contribue à répondre à un besoin de financement de 1,5 milliard de dollars américains qui permettra de s'assurer que le virus est éliminé de ces pays restants et l'empêcher de retrouver pied ailleurs dans le monde, a déclaré l'Unicef.

«L'innovation constante a été la clé pour améliorer la couverture vaccinale et atteindre plus d'enfants avec le vaccin contre la polio», a déclaré Dr Anne Schuchat, directrice par intérim des centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies. «L'engagement et le soutien implacables de ces leaders mondiaux nous aideront à faire ce qu'il faut, et vaincre en fin de compte cette maladie pour toujours. Cdc demeure profondément engagée dans l'éradication de la poliomyélite et a apporté 2,28 milliards de dollars américains depuis le début de l'initiative ".

Les engagements de financement actuels permettront au programme de continuer à améliorer les performances et de relever les défis pour toucher tous les enfants, y compris la vaccination des enfants dans les zones de conflit.

"Nous sommes ensemble sur le point d'éradiquer la polio de la planète, mais seulement si nous travaillons sans relâche pour atteindre les enfants que nous n'avons pas encore atteints", a déclaré Anthony Lake, directeur exécutif de l'Unicef. "Nous ne pouvons pas ne pas faire ce dernier effort. Parce que si nous ne faisons pas l'histoire maintenant, nous allons et devrons être jugés durement par l'histoire".

Grâce aux efforts réalisés à ce jour, la polio a été éliminée de certaines des régions les plus éloignées et les plus difficiles du monde. Par exemple, l'Inde - une fois considérée comme l'endroit le plus difficile au monde pour arrêter la maladie - n'a pas signalé un cas en plus de six ans. Plus de 16 millions d'enfants dans le monde marchent aujourd'hui, qui auraient autrefois été paralysés par cette maladie et les ressources de la poliomyélite dans les pays du monde entier contribuent à l'avancement d'autres objectifs nationaux en matière de santé.

«La clé pour mettre fin à la polio sera de veiller à ce que des millions d'agents de santé - dont certains travaillent dans des environnements les plus difficiles au monde - puissent toucher tous les enfants partout dans le monde», a déclaré la directrice générale de l'Oms, Dr Margaret Chan. «L'éradication de la polio sera un cadeau perpétuel pour les générations futures», selon elle.

Les contributions de la journée et l'engagement continu de tous les donateurs et partenaires aideront à mettre fin à cette maladie dévastatrice et à garantir que les infrastructures et les atouts utilisés pour lutter contre la poliomyélite jettent les bases d'une meilleure santé pour les enfants partout dans le monde pour les années à venir, a déclaré l'Unicef.
-0- PANA MA/MTA/BEH/SOC 13juin2017

13 juin 2017 17:59:05




xhtml CSS