Les juges du tribunal de la CEDEAO logés par le Nigeria

Abuja- Nigeria (PANA) -- Le Nigeria a proposé de mettre des logements à la disposition des sept juges du tribunal de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) à Abuja, a-t-on appris mardi de sources gouvernementales.
Les mêmes sources ont révélé à la PANA que le chef de l'Etat, M.
Olusegun Obasanjo, avait approuvé la demande que le président du tribunal, le nigérian Hassine Donli, lui avait faite à ce sujet.
L'absence de crédits avait retardé le démarrage des activités du tribunal régional créé en 2000 et qui siège présentement dans les locaux du secrétariat de la CEDEAO, à Abuja, rappelle-t-on.
Selon des sources proches de l'organisation sous-régionale, même si aucune enveloppe budgétaire n'a pour l'instant été prévue pour financer ses activités, "le tribunal disposera de moyens suffisants dans le cadre du prochain budget de la Communauté".
Les chefs d'Etat de la CEDEAO avaient décidé, à l'issue de leur dernier Sommet à Bamako, au Mali, de poursuivre leurs consultations pour choisir le siège du tribunal.
Les autres juges du tribunal, nommés pour un mandat de cinq ans renouvelable, sont: Anthony Alfred Benin (Ghana), Hadjia Awa Nana-Amadou Daboya (Togo), Amina Malle (Mali), El Hadj Mansour Tall (Sénégal), Barthélemy Toe (Burkina Faso) et Soumana Dirarou Sidibé (Niger).
Ils doivent veiller au respect de la loi et des principes d'équité dans l'interprétation du Traité de la CEDEAO et doivent également trancher les conflits dont les Etats saisissent le tribunal, conformément à l'article 56 du Traité, indique-t-on.

24 juillet 2001 23:44:00




xhtml CSS