Les jeunes du monde veulent assumer leur part dans la lutte contre le SIDA

Bamako, Mali (PANA) - Les participants au sommet mondial des jeunes sur le SIDA, qui a pris fin dimanche à Bamako, ont appelé à l'action pour la sécurisation et l'accès au financement pour une réponse durable au VIH/SIDA, dans une déclaration remise lundi au président malien, Amadou Toumani Touré.

Réuni autour du thème "Emergence d’une nouvelle génération de leaders face au SIDA", le sommet a rassemblé 250 jeunes venant de 70 pays et a créé un cadre de concertation et d’échanges sur des questions essentielles liées à l’infection au VIH/SIDA, notamment chez les jeunes.

Dans leur déclaration, les jeunes ont souligné la nécessité d’installer un mécanisme de financement des programmes de lutte contre la pandémie et de soutien à leur implication.

Ils se proposent également de prendre le leadership dans la lutte contre le SIDA et de renforcer les capacités des réseaux de jeunes, des leaders et organisations de jeunes.

Leur engagement doit se concrétiser par des actions soutenues en termes de prévention et d’utilisation des Nouvelles technologies de l’information pour mieux informer et sensibiliser sur la pandémie.

Ils ont par ailleurs invité les décideurs à respecter les engagements pris en faveur de la jeunesse, tout en rappelant que les jeunes continuent de payer un lourd tribut à la maladie et doivent par conséquent être au cœur des politiques et programmes et au niveau de certaines instances de décision.

Ils ont exprimé leur attachement à la préservation des droits humains et à l’élimination de la stigmatisation et de la discrimination dans les cadres législatifs.
-0– PANA GT/JSG/IBA 19avr2011

19 avril 2011 11:43:42




xhtml CSS