Les Indiens d'outre-mer terminent leurs travaux à Maurice

Port-Louis- Maurice (PANA) -- La 7è convention internationale des 22 millions d'Indiens d'outre-mer, vivant dans 125 pays et réunis sous l'organisation GOPIO (Global Organisation of People of Indian Origin), a pris fin dimanche soir à Phoenix, dans le Centre de l'île, a constaté sur place la PANA.
Ces travaux ont été sanctionnés par l'élection de Selvarajoo Sundaram (Malaisie) et de Mahen Utchanah (Maurice) aux fonctions de président et de secrétaire général de cette organisation et l'annonce de la prochaine convention, qui aura lieu à Singapour en 2005.
S'adressant aux délégués, M.
Sundaram a déclaré que GOPIO est appelée à réfléchir sur divers thèmes pour sa progression: unité dans la diversité, dialogues avec les autres diasporas, campagne de promotion des Indiens d'outre-mer dans le commerce et aide aux démunis de la société et la télé médecine, entre autres.
"Nous avons l'intention de revoir la charte de notre organisation, d'étendre ses structures et d'établir un centre international à Maurice, afin d'héberger des secrétariats régionaux et d'organiser des échanges culturels réguliers et entre les jeunes", a-t-il déclaré.
Il a souligné que sa plus grande satisfaction est d'avoir pu convaincre le gouvernement indien d'accorder une plus grande attention aux Indiens d'outre-mer.
"Le gouvernement de Atal Bihari Vajpayee a été très attentif à nos aspirations et a institué un comité présidé par un juge qui a fait le tour des pays de la diaspora indienne pour rédiger un rapport dont certaines de ses importantes recommandations ont été retenues: institution d'un département s'occupant exclusivement de la question des Indiens d'outre-mer, de cartes pour les Indiens d'outre-mer et célébration d'une journée des Indiens d'outre-mer chaque année en janvier", a déclaré le président de GOPIO.
Selon le président sortant, Dhundev Bauhadoor, la première phase de GPIO, longue de 14 ans, a été consacrée à la promotion d'une prise de conscience globale de la diaspora indienne.
"Au bout de ces 14 ans, GOPIO a émergé comme une organisation globale, laïque et apolitique pour devenir la principale organisation s'occupant de la diaspora indienne dans le monde", a-t-il relevé.

08 décembre 2003 08:55:00




xhtml CSS