Les grandes figures du football libyen

Tripoli- Libye (PANA) -- Si les débuts du football en Libye remontent aux années 1920, lorsque les clubs nationaux de football ont commencé à se former pendant la colonisation italienne qui ne les a pas tolérés, son véritable démarrage se situe dans les années 40 lors de la fondation officielle des clubs libyens avec la naissance, en 1944, du premier club du pays, l'Al-Ittihad de Tripoli.
Depuis cette période, le football libyen a donné naissance à plusieurs stars du ballon rond dont la renommée a largement dépassé le cadre des frontières nationales.
En effet, les années 40 et 50 ont connu l'émergence des noms tels que Zantouti, Othmane Marfoua, Chaaliya, Abboud, Abdessalam Karim et Ali Zgouzi.
Ces deux derniers ont évolué pendant un certain temps en Tunisie.
Les années 60 connaîtront elles aussi la gloire pour Ahmed Ben Soueid, Ahmed Al-Ahoual, Ali Al-Baski, Hassan Senoussi, Nouri Tarhouni, Dimess Al-Saghir, Mohamed Al-Koumsi et Mahmoud Bezyou qui fut le premier joueur libyen à devenir professionnel en France avec le club de Caen.
Les années 80 seront marquées par Aboubakar Bani, Souleiman Omar, Faouzi Al-Issaoui, Ali Al-Bchari, Saleh Soula, Azzedine Beyzan, Ibrahim Al-Maadani, Ounis Kheir, Sassi Al- Ajilli, Khaled Al-Marghani, Idriss Makraz et Khaled Abou Saada.
Des noms comme le grand joueur Ali Zgouzi dont le nom est porté par l'un des stades en Libye, est resté gravé dans la mémoire du football libyen.
Ce joueur s'est distingué en tant que footballeur de grande pointure dans le club d'Al-Ittihad et dans l'équipe nationale avant d'aller jouer en Tunisie avec le club Hammam-Lif et de rejoindre les rangs des "Aigles de Carthage" avec qui il a livré plus de dix matches.
Il est réputé pour sa capacité à inscrire des buts depuis le corner.
Il a, à son actif, 13 buts enregistrés de cette manière.
Ahmed Ben Soueid, autre figure ayant brillé dans le football libyen, a acquis sa renommée comme buteur avec le club Al-Ahli Benghazi (1.
050 km est de Tripoli) et l'équipe nationale.
Il a remporté à plusieurs reprises le titre de meilleur buteur et demeure le plus grand buteur dans l'histoire des "Verts".
Il détient également le record attribué au joueur qui a marqué le plus grand nombre de buts dans un seul match (9 buts) lors de la rencontre remportée en 1966 par l'équipe libyenne face au Sultanat d'Oman (21-0).
Mahmoud Bezyou s'est, quant à lui, distingué en tant que meilleur défenseur, ce qui en a fait un centre d'intérêt pour la plupart des championnats étrangers.
C'est pourquoi il fut le premier footballeur libyen à devenir professionnel en Europe à travers le club français de Caen.
Ahmed Al-Ahoual s'est lui aussi singularisé par son grand talent de buteur.
Les années 70 ont vu l'émergence du joueur Nouri Al-Seri qui a remporté à trois reprises le titre de meilleur buteur du championnat libyen.
Faouzi Al-Issaoui a connu ses heures de gloire dans les années 80 en obtenant le titre de meilleur joueur de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) organisée en Libye en 1982.
Le joueur Azzedine Beyzan, considéré comme l'une des plus brillantes figures du football libyen, s'est également distingué dans la même période.
Actuellement, un groupe de joueurs dont les professionnels évoluant à l'étranger, notamment Tarek Tayeb, Nader Tarhouni, Jihad Al-Mountasser, Akram Al-Hamali, Omar Daoud, ainsi que plusieurs joueurs locaux à l'instar de Marii Ramli, Ahmed Saad, Nagi Chouchan, Akram Ayad, Ali Rhouma, Mousbah Saad, Nader Kara et Ahmed Massli, émergent sur la scène du football libyen.

16 يناير 2006 11:45:00




xhtml CSS