Les fronts s’embrasent en Côte d’Ivoire

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Les forces du camp du président ivoirien Alassane Ouattara, reconnu par la communauté internationale, ont ouvert plusieurs fronts à l’intérieur du pays et progresseraient vers la capitale, Abidjan, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Les affrontements entre les forces loyales au président sortant, Laurent Gbagbo et celles fidèles au camp Ouattara font rage dans le pays.

Après avoir occupé certaines villes de l’Ouest du pays, les forces d’Alassane Ouattara ont ouvert lundi le front du Nord-est, avec la prise de la ville de Bondoukou.

"En fait, quand les gens arrivent ils ne trouvent aucune opposition, puisque les soldats de Laurent Gbagbo censés les affronter prennent la fuite même avant l’arrivée des opposants. Il n’y a donc pas de combats en réalité", explique au téléphone un habitant de Bondoukou.

Au Centre-ouest, la ville de Daloa a également été prise dans la nuit du lundi à mardi.

Sur le front Est, les rebelles progressent sans rencontrer d’opposition et des témoignages annoncent leur arrivée lundi dans la ville d’Abengourou, à quelque 300 km d’Abidjan.
-0- PANA GB/JSG/IBA 29mar2011

29 mars 2011 12:50:12




xhtml CSS