Les femmes nigériennes "efficaces" pour la promotion du développement local et de la paix

Niamey, Niger (PANA) – Le ministre nigérien de l’Intérieur par intérim, Karidjo Mahamadou, s’est félicité lundi de ce que les femmes élues au Niger, tant sur le plan national que local, administrent la preuve de leur efficacité à travers des actions salvatrices qu'elles mènent pour la promotion du développement local et de la paix.

Dans un message à l’occasion de la 4ème Journée Africaine de la Décentralisation et du Développement Local (Jaddl), Karidjo Mahamadou a souligné que le Niger, en consacrant « la Décentralisation comme mode de gouvernance locale et de responsabilisation des populations dans la gestion de leurs affaires locales », a placé le citoyen et particulièrement la femme au centre de ses préoccupations, en vue d'assurer l'épanouissement et le bien-être de cette couche sociale avec sa pleine participation.

A ce titre, il a rappelé que des efforts ont été fournis par le gouvernement à travers notamment la loi instituant le système de quota dans les fonctions électives et dans l'administration de l'Etat, obligeant que la proportion des femmes pour les sièges des députés, des conseillers municipaux et régionaux soit supérieure à 15%. Cette loi prévoit également que lors des nominations des membres du gouvernement et de la promotion aux emplois supérieurs de l'Etat, la proportion de la femme ne doit pas être inférieure à 25%.

L’Etat du Niger, avec l'appui de ses partenaires, a institué dans tous les programmes de développement, des efforts pour promouvoir la participation de la femme. C'est le cas des programmes relatifs à l'émancipation et l'autonomisation des femmes, pour leur permettre de participer et de contribuer de manière efficace aux actions de développement.

Le ministre a annoncé que la région de Tillabéri (ouest du pays) a été choisie comme région-phare pour abriter la célébration de la 4ème Journée Africaine de la Décentralisation.

« En délocalisant ces festivités, le gouvernement a voulu manifester sa solidarité avec les vaillantes femmes de la région, les encourager dans la réalisation des actions de développement de proximité et adresser ses félicitations à la commune de Méhana pour l'obtention d'un prix international sur l'application du budget participatif », a indiqué le ministre de l’Intérieur.

On rappelle que la Jaddl a été instituée par le 18ème sommet de l'Union africaine, qui s'est tenu du 29 au 30 janvier 2012 à Addis-Abeba (Ethiopie). Cette journée vise, entre autres, à promouvoir la Décentralisation, la gouvernance locale ainsi que la participation des citoyens et des groupes sociaux dans la définition et la mise en œuvre des politiques de développement.

La 4ème Hournée Africaine de la Décentralisation et du Développement Local (Jaddl) est placée sous le thème, «Approfondir la Décentralisation et le développement local à travers une participation effective des femmes dans la gouvernance locale».
-0- PANA SA/BEH/IBA    10août2015




10 août 2015 16:53:23




xhtml CSS