Les chefs d’état-major de la CEDEAO préoccupés par des questions de sécurité

Lomé,Togo (PANA) - Les chefs d’état-major des pays membres de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont clos jeudi soir à Lomé, les travaux de la 36e réunion de leur comité qui avaient pour ordre du jour la sécurité.

Ces assises ouvertes le 22 novembre, ont permis aux chefs d’état-major de la sous-région de réfléchir sur les problèmes de sécurité, notamment la révision de la doctrine de la Force en Attente de la CEDEAO (FAC), la présentation de la nouvelle structure révisée, les opérations actuelles de la mission de la CEDEAO en Guinée-Bissau (ECOMIB), la situation de la mission des Nations-Unies au Mali, la lutte contre Boko Haram, ainsi que le bilan de la feuille de route de la 35e réunion ordinaire du comité.

«Des conclusions et recommandations idoines auxquelles nous sommes parvenues au cours des trois jours de travaux vont être transmises aux instances supérieures politiques et de la CEDEAO», a précisé le président du comité des chefs d’état-major, le général Daniel Dee Ziankahn, à la fin de la réunion, sans toutefois les préciser.

Lors de cette réunion, le comité a procédé á la succession du président sortant, le général d’armée, Mamadou Sow du Sénégal, admis à la retraite en nommant le général de brigade, Daniel Dee Ziankahn du Liberia.

La réunion du comité des chefs d’état-major de la CEDEAO, rappelle-t-on, a pour objectif entre autres, de coordonner, à travers des discussions et échanges, les actions communautaires en matière de paix et de sécurité.

-0- PANA FAA/IS/SOC 25nov2016

25 novembre 2016 18:21:42




xhtml CSS