Les chefs d'Etat examinent à huis clos le gouvernement fédéral

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'Union africaine (UA) ont débuté dimanche à Addis-Abeba, en Ethiopie, leur 12ème sommet ordinaire par une réunion spéciale à huis clos sur le projet de création d'un gouvernement continental.
Ils devraient prendre connaissance du rapport de la Commission de l'UA sur la mise en œuvre de ce gouvernement qui fait la synthèse des travaux du Comité des douze chefs d'Etat et de gouvernement sur ce sujet.
Ce rapport fera l'objet d'un débat intense entre les chefs d'Etat et de gouvernement qui devront arrêter une décision en ce qui concerne la mise en œuvre du gouvernement continental.
Cette session va permettre aux dirigeants africains de prendre une décision finale concernant la formation du gouvernement de l'Union, après d'intenses débats sur la question depuis la première réunion ayant consacré la naissance de l'Organisation de l'unité africaine (OUA).
Trois scénarii de base ont été retenus par le rapport de la Commission de l'UA, rappelle-t-on.
La première proposition souhaite la création de neuf ministères dans le domaine qui transcende la souveraineté nationale des Etats.
Le rapport propose que la Commission soit transformée en gouvernement avec les neuf commissaires qui deviendront des ministres.
Ce gouvernement sera dirigé par le président de la Commission de l'UA qui aura comme adjoint son vice-président.
Le deuxième scénario consiste à élargir le gouvernement de l'Union à 16 membres, à savoir les neuf commissaires et sept personnalités avec à leur tête le président de la Commission qui sera secondé par son vice-président.
La dernière proposition repose sur la mise en place d'un gouvernement de 53 ministres pour permettre à chaque pays membre de l'UA d'occuper un ministère.
Concernant la proclamation des Etats unis d'Afrique, ultime étape de l'intégration africaine, le rapport propose de raccourcir les délais de huit ans pour ramener cet objectif de 2025 à 2017.
Lors du dernier sommet ordinaire de l'UA, en juillet dernier à Charm El- Cheikh, en Egypte, 20 pays s'étaient prononcés pour la mise en place immédiate du gouvernement continental.

01 février 2009 09:53:00




xhtml CSS