Les chefs d'Etat africains veulent accélérer la proclamation de l'AUA

Syrte- Libye (PANA) - La conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) qui a pris fin ce vendredi dans la soirée à Syrte, a demandé à la Commission de l'UA de prendre tous les actes pour élaborer les instruments juridiques nécessaires à l'amendement des actes constitutifs de l'Union africaine en vue de la proclamation de l'Autorité de l'UA (AUA).
Cet amendement des actes constitutifs de l'UA est rendu nécessaire par la décision de transformer la Commission de l'UA en Autorité de l'UA.
Il faudrait ainsi réviser les règlements intérieurs de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement, du Conseil exécutif et du Comité des représentants permanents (COREP) de l'organisation panafricaine.
Les statuts de la Commission doivent aussi être amendés pour permettre sa transformation en Autorité.
Pour accélérer la procédure, les chefs d'Etat et de gouvernement demandent à la Commission de rédiger un rapport sur la mise en œuvre de cette décision et de soumettre les instruments nécessaires à l'Assemblée des dirigeants, après son examen par le Conseil exécutif, lors du prochain sommet de l'UA en juillet 2010 à Kampala, en Ouganda.
En attendant que cette procédure aboutisse, la Commission de l'UA a été autorisée à couvrir les dépenses nécessaires pour la mise en œuvre de cette décision, à partir du recouvrement des arriérés de contribution.

03 juillet 2009 21:39:00




xhtml CSS