Les cadres licenciés d'Air Namibia chargent le Directeur général

Windhoek- Namibie (PANA) -- Les responsables administratifs d'Air Namibie, démis de leurs fonctions, ont déclaré que le Directeur général, Ahmad Jafaar, est responsable de la situation financière désastreuse que traverse la compagnie.
Dans une pétition virulente adressée au ministre des Finances, Nangolo Mbumba, les douze cadres dont le licenciement a été annoncé mardi dernier, pour motif économique, ont souligné qu'Ahmad Jafaar doit être tenu pour responsable de la situation financière d'Air Namibie.
La suspension pour six mois des réunions des membres de la direction, était en soi une forte illustration du chaos administratif que traverse la compagnie, ont-ils soutenu.
Selon les registres, le département cargo de la compagnie a perdu 23 millions de dollars, un manque à gagner qui n'a cependant pas été relevé par les auditeurs.
Suggérant qu'une enquête soit menée pour connaître la situation réelle de la compagnie, ils ont déclaré en outre que M.
Jafaar est aussi responsable des excès de réservations du mois de décembre dernier qui avaient causé une perte financière considérable à la compagnie.
Cependant, le président du conseil d'administration d'Air Namibie, Tom Alweendo, a rejeté ces allégations, déclarant qu'il n'a pas été noté de conduite irrégulière de la part de M.
Jafaar.
Les membres du conseil d'administration et les actionnaires ont une entière confiance au Directeur général, de nationalité malaisienne, pour transformer la compagnie en une entreprise commerciale viable.
Air Namibie aurait un déficit de 43 millions de dollars, une situation dont M.
Jafaar ne saurait être tenu pour responsable, a dit M.
Alweendo, ajoutant que dès sa nomination, le Directeur général avait soulevé la question de la situation financière.
"Les problèmes d'Air Namibie datent de très longtemps et il serait injuste d'en tenir Jafaar pour responsable", a affirmé M.
Alweendo dans une déclaration rendue publique jeudi.

05 juillet 2001 23:15:00




xhtml CSS