Les avions libyens de nouveau interdits de survol de l'espace aérien de l'UE

Tripoli, Libye (PANA) - L'Union européenne (UE) a renouvelé jeudi l’interdiction de survol aux compagnies aériennes et aéronefs libyens de son espace aérien, en raison de préoccupations concernant la sécurité des passagers.

"Après l’examen périodique pour la mise à jour de la liste de l’Union européenne de la sécurité aérienne, qui comprend 20 pays et plus de 232 compagnies aériennes, il convient d’appliquer tous les critères de l'UE pour la levée de l'interdiction", a indiqué la Commission européenne des transports dans un communiqué pour expliquer la reconduction de l'interdiction aux compagnies libyennes.

Le communiqué ajoute que la décision est fondée sur l'avis de la sécurité aérienne dans l'UE, qui a tenu une réunion entre le 9 et 11 juin et signalé "la persistance de l’absence des exigences de sécurité aérienne pour les compagnies nationales libyennes".

La décision européenne ne précise pas si l’interdiction est entière ou partielle, surtout après l'Union européenne a autorisé une levée partielle de l'interdiction au début de mars pour permettre aux avions libyens de survoler les eaux internationales de Chypre et de la Grèce.

Par ailleurs, l'aviation libyenne continue la desserte de ses lignes en Turquie et à Malte, selon les déclarations des représentants de l'administration de l'Aviation civile en Libye.

L'Union européenne a émis en novembre 2014 une décision qui empêche le survol des aéronefs de toutes les compagnies aériennes libyennes dans son espace aérien, en raison de préoccupations au sujet de la sécurité des passagers et du secteur de l'Aviation.

Sept compagnies aériennes ont été inscrites sur la liste noire, notamment les compagnies Afriqiyah Airways,  Libyan Airlines et Air Libye, incitant les compagnies aériennes libyennes à affréter des avions étranger pour effectuer des vols vers l'Europe et échapper aux sanctions imposées contre elles.

L’ensemble des vols des compagnies libyennes ont été suspendus depuis juillet 2014, avec la destruction de l'aéroport international de Tripoli, la principale installation aéroportuaire dans la capitale libyenne, en raison des combats, qui ont pris fin par sa prise de contrôle par les forces de "Fajr Libya".

Il y a à Tripoli l'aéroport de Maitigua, situé à l'intérieur d'une base aérienne militaire, cible de raids aériens qui ont perturbé le trafic aérien à plusieurs reprises.
-0- PANA BY/JSG/IBA 26juin2015

26 juin 2015 09:25:53




xhtml CSS