Les attentats terroristes de Boko Haram à Bodo au Cameroun condamnés par l'OIF

Bruxelles, Belgique (PANA) - La Secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Mme Michaella Jean, a condamné avec la plus grande fermeté, la série d'attentats-suicides commis, lundi, dans la localité de Bodo à l'extrême-Nord du Cameroun, causant la mort de plus de 30 personnes et faisant près d'une centaine de blessés, a-t-on appris, mardi, de source officielle.

Dans un communiqué reçu par la PANA à Bruxelles, la patronne de l'organisation francophone souligne que: "ces attaques terroristes contre les populations civiles qui vivent sous la menace permanente du groupe Boko Haram, sont d'une effroyable cruauté et doivent être condamnées de la manière la plus ferme".

C'est toute la GFancophonie qui est, une fois de plus, en deuil, écrit-elle, ajoutant: "nos pensées vont aux familles et proches des victimes, ainsi qu'aux blessés et toutes les personnes traumatisées par cet assaut tragique".

La Secrétaire générale de l'OIF rend hommage aux forces camerounaises qui se mobilisent, depuis plusieurs mois, sans relâche, avec les forces mixtes multinationales pour endiguer la menace terroriste du groupe Boko Haram dans la région.
-0- PANA AK/IS/IBA 26janv2016

26 janvier 2016 17:00:53




xhtml CSS