Les affrontements ethniques meurtriers au Darfour-Sud préoccupent la Minuad

Dar es-Salaam, Tanzanie (PANA) – La Mission de l'Union africaine et des Nations unies au Darfour s'est déclarée préoccupée vendredi par les informations sur l'escalade des tensions et confrontations entre les communautés ethniques Reizegat et Habaniya au Darfour-Sud.

Les affrontements entre les deux communautés le 14 juillet ont fait des dizaines de morts et des blessés des deux côtés, selon un communiqué de presse du siège de la Minuad à El Fasher, principale ville de la région du Darfour en proie à des troubles à l'ouest du Soudan.

En attribuant son rapport à diverses sources, le communiqué indique que les combats auraient été déclenchés par une affaire de vol de bétail pour laquelle les deux communautés auraient mobilisé leurs combattants.

Dans une tentative de rétablir le calme, la Minuad a invité "les responsables et les membres des deux communautés à faire preuve du maximum de retenue, d'engager un dialogue constructif pour résoudre leurs différends et d'éviter tout acte de nature à intensifier la violence, les pertes de vies et le déplacement potentiel de personnes innocentes".

La Mission a indiqué qu'elle surveillait étroitement la situation, y compris concernant la véritable cause des affrontements et le nombre des blessés.

D'autre part, la Minuad continue à faire de son mieux, dans le cadre de ses capacités et de son mandat, pour protéger les civils touchés, faciliter et soutenir tous les efforts du gouvernement du Soudan, de l'administration locale, les responsables des deux communautés et les autres partenaires pour apaiser les tensions et réconcilier les Reizegat et les Habaniya.
-0- PANA AR/FJG/BEH/IBA      17 juil 2015

17 يوليو 2015 17:08:50




xhtml CSS