Les acteurs appelés à s'engager plus dans la lutte contre la transmission du VIH de la mère à l'enfant

Dakar, Sénégal (PANA) - Le chef de la division de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles, le Dr Abdoulaye Sidibé Wade, a appelé mercredi à Dakar les acteurs et les partenaires de la lutte contre le SIDA à un engagement fort pour éviter la transmission du VIH/SIDA de la mère à l'enfant.

S'exprimant à l'occasion d'un atelier de partage du plan de l'élimination de la transmission de la mère à l'enfant du VIH, M. Wade a indiqué que l'objectif de la rencontre est de partager les enjeux liés à l'élimination de la transmission de la mère à l'enfant du VIH et les différents axes du plan de l'élimination.

Il a souligné que pour éviter cette forme de transmission du sida, il faut un engagement fort des autorités et les acteurs doivent s'y atteler.

Selon lui, le défi consiste à faire en sorte que l'élimination de la transmission du VIH de la mère à l'enfant soit réalisée d'ici à 2015, ajoutant que son pays possède des ressources humaines de qualité et en quantité pour réussir la mission.

Le Dr. Wade a estimé que pour éliminer la transmission de la maladie de la mère à l'enfant, une compagne de sensibilisation de proximité des populations puisse se faire, exhortant ainsi l'implication des hommes dans le processus de lutte.

Il a toutefois déclaré que pour réussir ce pari, il faut l'implication des médias et pour cela, il faut doter ceux-ci de moyens et les outiller pour atteindre les cibles des zones plus touchées et les plus reculées du pays.

-0- PANA DOU/AAS/SOC 08mai2013

08 mai 2013 20:25:08




xhtml CSS