Les Sud-africains défient la pluie pour Mandela, Zuma hué

Johannesbourg, Afrique du Sud (PANA) - Malgré la pluie, des milliers de personnes ont convergé  mardi vers le célèbre FNB Stadium de Soweto pour rendre un dernier hommage à l'homme d'Etat d'envergure mondiale, Nelson Mandela, alias "Madiba", a constaté la PANA sur place.

Un océan de parapluies est venu ajouter de la couleur aux chants et danses de la foule qui a fait le plein dans ce stade de 80.000 places où le président sud-africain Jacob Zuma et de nombreux autres dirigeants du monde entier ont pris place.

Sous les yeux des invités, M. Zuma a toutefois été conspué. Il est en effet empêtré dans le scandale de Nkandlagte dans lequel il est accusé d'avoir dépensé 20 millions de dollars américains du contribuable pour rénover sa résidence privée.

En revanche, son prédécesseur à la tête de l'Etat sud-africain, Thabo Mbeki et le prédécesseur de Mandela à cette charge, Frederik Willem de Klerk - le dernier président blanc du pays -, ont été très applaudis.

Cyril Ramaphosa, vice-président du Congrès national africain (ANC, African National Congress), parti au pouvoir, a invité la foule à faire preuve de retenue et à respecter l'héritage du président Madiba, en gardant la courtoisie.

"Nous devons montrer la même discipline qui émanait de Mandela", a dit M. Ramaphosa, un compagnon du disparu.

L'émotion était palpable quand l'ex-épouse de Mandela,  Winnie Madikizela-Mandela, a embrassé Graça Machel, veuve du président mozambicain Samora Machel, devenue l'épouse de Madiba.

Les deux femmes étaient à son chevet jeudi dernier, jour de sa mort.

Pour cette cérémonie, la sécurité était très stricte autour du stade et plusieurs rues menant au stade ont été bouclées.

-0- PANA CU/VAO/NFB/AB/TBM/IBA  10dec2013

10 décembre 2013 13:42:40




xhtml CSS