Les Sud-africains célèbrent Mandela par "une journée de deuil et de réflexion"

Johannesburg, Afrique du Sud ( PANA) - Les Sud-africains participent ce dimanche à une journée de deuil et de réflexion à la mémoire de  l'ancien président et icône de la lutte anti-apartheid, Nelson Mandela, en attendant le programme de la cérémonie officielle prévue le 14 décembre.

De hautes autorités politiques et religieuses telles que le président Jacob Zuma, l'ancien président Thabo Mbéki et des leaders du Congrès national africain (ANC) prendront part à plusieurs célébrations religieuses à travers le pays toujours marqué par la mort de M. Mandela, depuis jeudi.

le président Zuma a demandé à ses compatriotes de commémorer Mandela dans les stades, les temples, les églises, les halls ou synagogues, ce dimanche.

Ce sont des milliers de personnes de toutes couleurs et races confondues, dont des enfants et  adultes, qui ont envahi les rues depuis jeudi soir pour commémorer la vie de l'inconditionnel et icône de la résistance anti-apartheid.

Sa famille à remercié les Sud-africains pour leur marque de compassion à l'occasion de la mort de Mandela.

Des foules immenses dont des enfants et des adultes ont continué à prier et à danser à  travers le pays en signe de reconnaissance à l'homme dont la bravoure à beaucoup contribué à mettre fin au système odieux de l'apartheid.

Ils ont défilé en masse vers son ancienne résidence à Soweto en vantant les vertus d'un homme qui se distingue par son humilité, son honnêteté, sa bonté et son amour sans précédent.

Ils se sont rendus à sa résidence à Johannesburg pour se recueillir et déposer une gerbe de fleurs là où il est mort à l'âge de 95 ans, à la suite d'une longue maladie.

Tous les drapeaux sont en berne dans le pays jusqu'à la fin des funérailles.

Plusieurs leaders dans le monde sont unanimes  à reconnaître qu'avec la mort de Mandela, le monde a ainsi perdu un vrai homme d'Etat, un leader et un visionnaire pragmatique.

Selon le programme officiel des funérailles annoncé par Zuma, Mandela recevra des funérailles digne d'un Etat et sera enterré, le dimanche 15 décembre, dans son village à Qunu, à l'est du Cape, où il a passé son enfance.

Une journée officielle de deuil et de célébrations religieuses a été organisée ce dimanche 8 décembre et sera suivie d'une cérémonie de deuil national au stade de Johannesburg, le mardi 10 décembre.

-0- PANA MA/PBA/TBM/IBA  08Dec2013



08 décembre 2013 23:35:59




xhtml CSS