Les Nations unies plaident pour l’éducation des élèves enceintes en Sierra Leone

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) – La mission des Nations unies en Sierra Leone a exhorté les autorités à adopter une législation qui favorise l’inclusion des élèves enceintes dans le système scolaire afin de poursuivre leurs études.

Dans une déclaration transmise mercredi à la PANA, les Nations unies rappellent que la mesure d’exclusion des élèves enceintes du cursus scolaire prise par le gouvernement sierra-léonais est contraire à leur engagement de défendre l’éducation comme un droit humain fondamental.

La mission onusienne souligne que cette mesure viole les dispositions contenues dans l’article 4.1 sur les principes de non-discrimination d’accès à l’éducation de la loi de 2004 sur l'éducation.

Les Nations unies estiment que la Sierra Leone en tant qu’Etat-partie à la Convention internationale sur les droits économiques, sociaux et culturels, a accepté l’obligation internationale sous la charte de l’ONU de promouvoir universellement le respect des droits humains et des libertés, y compris ceux de l’éducation.

La mission onusienne a exprimé sa disponibilité à accompagner le gouvernement
sierra-léonais dans sa mission d’assurer le droit à l’éducation pour tous les enfants, tout en l’encourageant à adopter une politique qui permette aux élèves enceintes de poursuivre leur scolarité sans difficulté et contrainte majeures.
-0- PANA BAL/JSG/IBA 15avr2015

15 avril 2015 11:48:57




xhtml CSS