Les Etats-unis ouvrent de nouveaux laboratoires au Botswana

Gaborone, Botswana (PANA) - Les capacités du Botswana à disposer de laboratoires pour répondre aux besoins des Personnes vivant avec le Vih/Sida ont été renforcées dans Francistown, la deuxième ville du pays.

Ceci après que l'ambassade des Etats-unis a transféré un laboratoire du Cdc (Centre de contrôle des maladies) au ministère de la Santé et du Bien-Etre à Francistown.

En s'exprimant lors de la remise des clés de cette structure jeudi, Earl Miller, l'ambassadeur américain au Botswana, a déclaré que cette initiative entrait dans le cadre du constat par le Plan présidentiel d'urgence américain pour le Sida (Pepfar) et le ministère de la Santé et du Bien-Etre de la nécessité d'augmenter le nombre des laboratoires dans ce pays.

"Il était clairement nécessaire d'étendre et de décentraliser les services de laboratoire dans les zones où le taux de Vih/Sida est élevé, a déclaré M. Miller.

Francistown et ses alentours font partie des districts qui bénéficient du soutien du Pepfar.

M. Miller a révélé que ce nouveau laboratoire disposait de services d'analyses chimique, hématologique, microbiologique, sérologique, immunologique et de mesures de la charge virale, d'une salle d'attente pour les patients, d'un local de stockage, d'une chambre froide et desservait 18 centres de Santé de Francistown et sa banlieue.
-0- PANA DRW/VAO/FJG/BEH/IBA/SOC 14sept2017

14 Setembro 2017 17:55:14




xhtml CSS