Les Etats membres de la CEDEAO vont déployer du personnel militaire pour lutter contre Ebola

Accra, Ghana (PANA) - Les Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) se sont engagés à déployer, au cours des six prochains mois, 192 personnels de santé militaires pour renforcer la lutte contre l'épidémie d'Ebola dans les pays les plus touchés de la région.

A l'issue de leur réunion extraordinaire du Comité des chefs d'état-major (CCDS) à Accra, au Ghana, lundi, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Ghana, la Guinée-Bissau, le Nigeria, le Sénégal et le Togo ont promis de fournir huit agents médicaux militaires chacun, dont deux médecins et six autres agents de santé qui seront remplacés tous les deux mois.

Cela fera 24 personnels de santé par pays et 192 au total, a indiqué le CCDS.

Pour un déploiement efficace et à temps, le Comité a demandé à la CEDEAO de mettre en place l'appui financier et logistique nécessaire.

Au cours de la réunion, les chefs d'état-major de la région ont été informés sur les initiatives de riposte de la CEDEAO à Ebola. Ils ont également écouté les présentations de l'Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), qui ont relevé les impacts sécuritaires et socio-économiques de l'épidémie sur la région et discuté du Plan de la CEDEAO pour le déploiement de personnel médical militaire dans les pays les plus touchés.

Dans les discussions qui ont suivi les présentations, les chefs d'état-major ont souligné la nécessité pour la CEDEAO et les Etats membres de s'approprier le processus de la lutte contre l'épidémie d'Ebola dans la région; de se solidariser avec les pays touchés; la nécessité pour l'armée de s'associer à la lutte mondiale contre Ebola par le déploiement de personne médical militaire, ainsi que le respect et la conformité aux structures et mécanismes de coordination existants dans les Etats membres touchés.

En clôturant la réunion, le président du CCDS et chef d'état-major de l'armée du Ghana, le vice-amiral Matthew Quashie, a exprimé sa satisfaction aux Etats membres et les a encouragés à tenir leurs engagements.

En s'adressant à la réunion, le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, a déclaré que la Commission a déjà débloqué plus de 4,5 millions de dollars pour les pays touchés et à travers l'OOAS, l'agence spécialisée dans la santé de la CEDEAO, en collaboration avec l'UA et la Banque africaine de développement, déployé 116 travailleurs de la santé civils dans les pays les plus touchés.

La réunion du CCDS s'est tenue à l'initiative des leaders régionaux qui, lors de leur session extraordinaire le 06 novembre 2014 à Accra, ont invité les Etats membres à contribuer en personnel et logistique militaires pour renforcer les capacités de riposte, aider le personnel médical sur le terrain et participer à la construction de centres de traitement supplémentaires et assurer la sécurité.
-0- PANA VAO/FJG/JSG/IBA 09déc2014

09 décembre 2014 10:34:23




xhtml CSS