Les Etats-Unis et l'Afrique du Sud signent un accord-cadre de partenariat sur le VIH/SIDA

New York, Etats-Unis (PANA)   - Les Etats-Unis et l'Afrique du Sud ont signé mardi un accord-cadre de partenariat qui va orienter les efforts futurs de lutte contre le VIH/SIDA en Afrique du Sud.

L'accord a été signé au cours d'une cérémonie à Washington DC par la Secrétaire d'Etat américaine, Hillary Rodham Clinton et la ministre sud-africaine de la Coopération et des Relations Internationales, Maite Nkoana Mashabane.

Selon un communiqué du Département d'Etat, ce partenariat dans le cadre du Plan d'urgence du président américain pour la lutte contre le SIDA (PEPFAR) prévoit un programme stratégique commun de coopération sur cinq ans entre le gouvernement d'Afrique du Sud, le gouvernement américain et d'autres partenaires.

"Nous sommes à un point où l'Afrique du Sud renverse la tendance du VIH/SIDA. C'est un moment passionnant et nous passons déjà en revue les études faites par le gouvernement sud-africain qui montrent que l'infection au VIH recule chez les jeunes. Nous voulons faire de notre mieux pour être un bon partenaire", a déclaré Mme Clinton.

"Nous travaillons ensemble à relancer des relations bilatérales très fortes et très importantes élevées à un autre niveau par ce partenariat et ce dialogue stratégiques que nous avons consolidés en signant cet accord - dans cette salle même - au mois d'avril", a pour sa part indiqué Mme Mashabane.

Ce partenariat soutient les objectifs de la stratégie nationale sud-africaine de lutte contre le VIH/SIDA, tout en contribuant aux objectifs internationaux du PEPFAR en matière de prévention, de prise en charge et de traitement.

Ce cadre de partenariat met l'accent sur la durabilité, l'expertise locale, la coordination et la responsabilité dans la lutte contre le SIDA.

Le Cadre du PEPFAR va s'appuyer sur le soutien américain actuel aux efforts de l'Afrique du Sud pour la prévention, le traitement et la prise en charge du VIH pour des millions de personnes dans ce pays.

Pour la seule année 2010, les financements du PEPFAR ont permis à près de 92.000 adultes et enfants en Afrique du Sud d'avoir accès au traitement, tandis que cinq millions de Sud-Africains ont été dépistés pour le VIH et ont bénéficié d'un soutien psychosocial avec l'appui des Etats-Unis.

Le président Barack Obama a fait de la lutte contre le SIDA une pierre angulaire de son Initiative pour la santé mondiale.

Un principe directeur de cette initiative est le soutien à l'appropriation par les pays de cette dernière et à travers ce cadre de partenariat, les Etats-Unis vont aider l'Afrique du Sud à renforcer ses capacités à maintenir ses progrès sur le VIH/SIDA à long terme.
-0- PANA AA/SEG/FJG/JSG/IBA 15déc2010


15 décembre 2010 10:53:55




xhtml CSS