Les Etats-Unis condamnent les violences contre le peuple en Côte d'Ivoire

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - La Secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a fermement condamné "les actes de violence de Laurent Gbagbo contre le peuple de Côte d’Ivoire, en particulier l’attaque perpétrée jeudi dernier par ses forces de sécurité contre une manifestation de femmes non armées, tuant sept personnes."

Dans une déclaration dont copie est parvenue lundi à la PANA, le chef de la diplomatie américaine affirme que "Laurent Gbagbo et ses forces ont ainsi démontré leur mépris violent pour la vie humaine et pour l’Etat de droit, en tirant sur des personnes non armées et innocentes".

"Il doit céder le pouvoir immédiatement au nom de la paix" a déclaré Mme Clinton qui souligne que "les manœuvres égoïstes de Laurent Gbagbo pour s’accrocher au pouvoir, malgré sa défaite aux élections, ont fait monter la tension et ont mis en danger les droits fondamentaux de la population civile ivoirienne".

"Depuis décembre, Laurent Gbagbo utilise les forces de sécurité pour attaquer les mêmes populations qu’il prétend représenter et empêche les Ivoiriens d'avoir accès à l’eau et à l’électricité" a-t-elle poursuivi.

Les Etats-Unis, tout en appelant immédiatement à la fin des violences, indiquent que "les chefs militaires, les responsables du régime et d’autres personnes qui seront rendus coupables d’avoir donné des ordres ou commis des actes de violence contre les populations civiles auront à répondre de leurs actions".
-0- PANA BAL/SSB  07mars2011

07 mars 2011 17:22:18




xhtml CSS