Les Etats-Unis condamnent la recrudescence des combats en Côte d'Ivoire

New York, Etats-Unis (PANA) – Les États-Unis ont condamné la recrudescence des combats à Abidjan, après l'offensive lancée par les forces loyales au président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo contre les forces républicaines pour tenter de reconquérir le terrain perdu à Abidjan.

''Il est clair que les tentatives de négociations, cette semaine, n'étaient qu'une ruse de Gbagbo pour se regrouper et se réarmer'', a fait savoir le Département d'État américain dans un communiqué remis à la PANA.

La ferme volonté de Gbagbo d'obtenir par la force une victoire, que ne lui ont pas donnée les urnes, révèle son mépris inhumain du sort du peuple ivoirien qui va continuer à souffrir de la reprise de violents combats à Abidjan.

''Nous exhortons Gbagbo à cesser les hostilités, à demander à ses partisans de déposer les armes et à se rendre au gouvernement légitimement élu du président Ouattara'', dit le communiqué.

Les Etats-Unis ont renouvelé leur appel à toutes les forces pour le respect des droits des citoyens, des conditions de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies et des exigences de la communauté internationale.

''Nous saluons la déclaration du président Ouattara en faveur d'une enquête crédible sur les violations des droits commises par toutes les parties et également son engagement à gouverner au profit de tous les Ivoiriens'', poursuit le communiqué

Les forces de Gbagbo avaient apparemment profité de l'accalmie des combats,  pour se réarmer et lancer une offensive contre les forces loyales au président Ouattara, reconnu par la communauté internationale à l'issue du deuxième tour des présidentielles du 23 novembre.
-0- PANA SEG/ASA/SSB/IBA 10avril2011

10 avril 2011 10:35:48




xhtml CSS