Les Blancs accusés de dédaigner les évènements nationaux

Windhoek- Namibie (PANA) -- L'ancienne ministre déléguée aux Prisons et aux Services correctionnels, Micheala Hubschle, a critiqué les Namibiens blancs pour leur attitude consistant à éviter les événements organisés en l'honneur de la population du pays, rapporte lundi l'agence de presse nationale NAMPA.
S'exprimant à l'occasion de la commémoration, dimanche, de la Journée des héros Hereros (population autochtone) à Okahandja, Mme Hubschle a déclaré qu'au cours des onze dernières années, seuls quelques Blancs ont jugé nécessaire d'assister aux célébrations de la Journée de l'indépendance de la Namibie, de la Fête du 1er mai et de la Journée de Cassinga.
Cette dernière commémore le massacre de milliers de Hereros par les troupes coloniales allemandes durant la guerre entre l'Allemagne et le peuple herero qui a duré de 1904 à 1908.
"Tous les Namibiens forment la communauté namibienne et ils ont tous vécu l'oppression, soit en tant que bénéficiaires ou victimes", a déclaré Mme Hubschle citée par l'agence, qui ajoute qu'elle a fait remarquer que les Namibiens ont certaines attitudes, idées et opinions les uns envers les autres qui sont une conséquence directe du passé colonial.
"Le développement séparé de la population hérité de l'apartheid doit faire l'objet d'une attention urgente puisque tous nos efforts ont été consacrés à réparer la division entre les Blancs et Noirs, mais pas les divisions entre les populations noires.
Les gens n'ont pas du tout changé", a-t-elle déclaré.
La criminalité a renforcé la méfiance et un esprit négatif parmi la population, a souligné Micheala Hubschle, ajoutant que "la démocratie sans pain, le suffrage sans abri et la liberté sans opportunités d'emplois ne sont pas une sinécure".
"Je suis toujours irritée par l'attitude négative qu'affichent la plupart de nos concitoyens blancs.
Ne pouvons- nous pas respecter les autres cultures et traditions sans préjugés, arrogance ou paternalisme? Il semble que certains d'entre nous traitent avec condescendance leurs compatriotes", a déclaré Mme Hubschle.
Elle a invité tous les Namibiens "à se comporter en citoyens dévoués qui représentent notre pays en tant qu'ambassadeurs".
"Abandonnons les attitudes négatives et nourrissons notre jeune démocratie des concepts nobles et justes de la réconciliation et de l'unité nationale", a ajouté Mme Hubschle.

28 août 2001 12:29:00




xhtml CSS