Le trophée du genre, "Gender Awards" décerné au Rwanda

Addis Abébé- Ethiopie (PANA) -- Le «Gender Awards » (Trophée du genre), de l'organisation internationale «Femmes, Africa Solidarié (FAS) a été attribué au Rwanda, vendredi à Addis Abéba, par un jury présidé par la présidente du Parlement africain (PAP), Mme Gertrude Mongella.
Le prix sera remis en mai 2007 à Dakar, la capitale sénégalaise, au président Paul Kagamé qui sera accompagné d'un représentant du secteur privé s'étant illustré dans le domaine de la promotion de la parité dans son entreprise.
Une délégation du FAS devrait se rendre en février prochain au Rwanda pour identifier le récipiendaire.
Au cours de la cérémonie de remise du trophée à Dakar, une enveloppe financière sera attribuée à une organisation féminine qui aura travaillé activement dans le domaine de la promotion de la femme.
Selon la présidente du jury, Mme Mongella, le Rwanda a été primé pour ses efforts dans le domaine de la parité.
"Dans tous les domaines, ce pays a fait des efforts pour promouvoir les femmes souligne-t-elle, notamment au niveau du Parlement composé à 48,5 pour cent de femmes".
Les femmes sont également bien représentées au niveau du gouvernement, mais aussi dans la justice où elles représentent plus de 34%.
Sans compter l'université où la parité est de mise.
Mais cette promotion ne s'est pas simplement limitée au niveau des villes, souligne Mme Mongelle qui souligne que, même dans les villages, les femmes ont organisé des conseils pour participer à la prise de décision.
"Depuis le génocide intervenu en 1994, le Rwanda a mis en place des mécanismes qui ont permis d'aboutir à ces résultats et la mise en place de tribunaux populaires a permis de bien gérer les droits des femmes", a fait remarquer la présidente du Parlement africain.
C'est ainsi que les violences faites aux femmes, notamment le viol, est sévèrement réprimée par la justice.
Le Comité de sélection avait choisi quatre pays à savoir Rwanda, Liberia, Botswana et Tunisie en se basant sur les efforts réalisés par les Etats depuis l'adoption de la déclaration solennelle sur le genre par l'Union africaine en 2004.
L'engagement de ces pays dans le domaine de la santé, l'éducation et les droits des femmes a été pris en compte.
Avant le Rwanda, l'Afrique du Sud et le Sénégal étaient les deux premiers lauréats de ce prix qui constitue, selon Mme Bineta Diop, président de la FAS, un autre moyen de promotion de la femme.
C'est ainsi que les présidents Sud africain, Thabo Mbeki et sénégalais Abdoulaye Wade ont pris à leur compte le flambeau de la parité.
"Ce qui permet de faire évoluer la cause de la femme", note Mme Diop.

27 janvier 2007 20:33:00




xhtml CSS