Le travail des enfants existe en Gambie, selon un rapport

Banjul, Gambie (PANA) - Le mouvement, The Children and Community Initiative for Development (Cacid), estime que le travail des enfants existe toujours en Gambie et que c'est un sujet de préoccupation pour le gouvernement et la Société civile.

Cacid a publié dimanche un rapport sur "Le travail des enfants en Gambie" financé par l'ambassade des Etats-unis à Banjul, capitale gambienne.

Le rapport, basé sur une étude menée dans l'ensemble des sept régions du pays, révèle que la région de Greater Banjul compte le plus grand nombre d'enfants concernés, 23,1 pour cent;  suivie de la région de North Bank, 22,2%; les régions de Lower River et Upper River, avec respectivement 15,7% et 11%; tandis que la région de Central River a le plus faible pourcentage, avec 6,5%.

L'étude, note le rapport, a révélé que le petit commerce est le travail le plus couramment réalisé par les enfants. En termes de pourcentage par sexe, les garçons sont plus nombreux que les filles, avec respectivement 55,6% et 44,4%.

Selon Matty Jaw, consultant, le travail des enfants ne concerne pas uniquement les enfants travaillant dans de grandes usines, mais aussi ceux qui sont dans la rue.

D'après lui, le gouvernement, la Société civile et les partenaires qui militent pour les droits des enfants sont préoccupés par la question "et veulent un effort concerté pour stopper cette horrible menace pour notre société".

"Quand on lit le rapport, on réalise que la plupart des enfants sont victimes de l'abandon scolaire, ce qui n'est pas bon pour le bien-être des enfants et le développement du pays", a-t-il dénoncé.

Le rapport met en avant aussi d'autres activités socio-économiques telles que le tourisme sexuel des enfants, notamment dans la zone de développement touristique. D'autres questions comme la mendicité des enfants sont également mises en exergue, a-t-il ajouté.

Selon Kalilu Banja, chargé de programme pour Cacid, l'un des objectifs de l'étude était de sensibiliser, notamment les parents et les décideurs politiques, pour qu'ils réalisent que le travail des enfants est une réalité dans ce pays et qu'il faut l'éradiquer.

Le rapport donne des recommandations importantes relatives à l'application effective de la loi sur les enfants de 2005 et d'autres lois sur les droits des enfants; au contrôle de la nature du travail que l'enfant fait dans la communauté; au renforcement et à la mise en place davantage de communautés de protection des enfants; et la réalisation d'une étude nationale menée auprès des parties prenantes sur le travail des enfants en Gambie.
-0- PANA MSS/VAO/NFB/BEH/IBA  15 décembre 2014

15 décembre 2014 14:27:06




xhtml CSS