Le téléphone mobile révolutionne le commerce électronique en Afrique

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- La Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA) a publié mardi les résultats d'une étude sur la valeur économique de l'usage du téléphone mobile en Afrique, particulièrement dans le secteur bancaire.
Cette étude menée par trois universitaires s'est penchée sur la manière dont la téléphonie mobile "a révolutionné le commerce par Internet au Sénégal, au Kenya et en Afrique du Sud et l'impact économique que ce phénomène a eu sur les populations rurales dans ces trois pays".
D'après l'étude, le téléphone mobile intègre des communautés rurales précédemment marginalisées dans le circuit économique de ces trois pays, en leur permettant, entre autre, d'effectuer des transactions bancaires par le téléphone.
"Le téléphone mobile est un important outil de communication pour le développement en raison de sa capacité à lever aisément les obstacles infrastructurels dans les régions rurales isolées d'Afrique.
En outre, le développement rapide des technologies et leur facilité d'utilisation associée à une forte baisse des prix des appareils font du téléphone mobile un outil approprié pour réduire la fracture numérique, souligne l'étude.
"Le champ des applications pour le développement est large et c'est un outil à la portée de la majorité des gens; son impact est énorme.
Dans l'ensemble, la communication sans fil fournit une plate-forme longtemps recherchée pour faciliter le transfert des données numériques dans de nombreux pays en développement", selon l'étude.
Elle ajoute que si les acquis de la téléphonie mobile dans ces trois pays pouvaient être reproduits à travers l'Afrique, cette technologie pourrait entraîner une croissance économique rapide et durable sur tout le continent.

02 février 2010 13:34:00




xhtml CSS