Le taux de prévalence du VIH/SIDA stable au Cap-Vert

Praia, Cap-Vert (PANA) - Le taux de prévalence du VIH/SIDA est stable au Cap-Vert où il est  toujours de 0,8 pc, a annoncé, en début de semaine, le Comité de coordination de la lutte contre le SIDA (CCS-SIDA) à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, célébrée lundi dernier.

A Praia, ville la plus peuplée de l’archipel, le taux de prévalence du VIH/SIDA est le double du taux au niveau national, soit 1,7 PC et les jeunes de`25 à 29 ans sont la couche la plus touchée par le virus.

La pandémie affecte les neuf îles de l’archipel, toutefois, elle est beaucoup plus “inquiétante” à Sao Vicente, Boa Vista et Sal, qui sont des îles à forte expansion touristique, ce qui représente aussi des facteurs de “vulnérabilité significative”.

Les statistiques du CCS-SIDA indiquent que le taux de prévalence chez les consommateurs de drogues est de 3,6 pc.

Le Cap-Vert est en train de mettre en œuvre un Plan national de lutte contre le SIDA (PENLS) pour 2011-2015 financé par le Fonds global à près de 8,9 millions d’euros.

Le PENLS prévoit, d’ici 2015, la mise en oeuvre de six axes fondamentaux d’action qui concernent, notamment, la gestion de l’information stratégique sur la situation et la dynamique de l’épidémie, la prévention de l’infection, le traitement et les soins continus, ainsi que la promotion d’un environnement éthique et juridique favorable.

La Journée mondiale de lutte contre le SIDA a été célébrée cette année sous le thème “N’aie pas peur d’être discriminé. Fais le test du VIH, zéro est notre but”.

La commémoration a pour objectif de se rappeler de toutes les victimes qui sont mortes ou qui sont infectées par la maladie. D’après les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en 2013, l’on a enregistré 2,1 millions nouvelles infections dont 1,9 million sont des adultes et 240.000 des mineurs de 15 ans.

Depuis le premier cas enregistré en 1981, le VIH a déjà fait plus de 30 millions de morts et actuellement, il y a 35 millions de personnes au monde qui vivent avec le VIH/SIDA, dont 31,8 millions adultes et 3,2 millions mineurs de 15 ans.

L’Afrique subsaharienne est la région la plus affectée par l’épidémie, où un sur 20 adultes est infecté.
-0- PANA CS/TON/CJB/JSG/IBA 04déc2014

04 décembre 2014 11:55:35




xhtml CSS