Le taux de prévalence du SIDA estimé à 2% à Bamako

Bamako- Mali (PANA) -- Le taux de prévalence du VIH/SIDA à Bamako, la capitale malienne, a connu de 2001 à 2006 une régression de 2,5% à 2%, a appris la PANA à l’issue d'une session ordinaire du Conseil régional de lutte contre le SIDA dans le district de Bamako.
De janvier à septembre 2008 les unités de soins, animation et conseil (USAC) du district ont dépisté 3.
719 d’individus dont 1.
665 de positifs au VIH soit 44%.
Pendant la même période, plus de 13.
932 patients ont été soumis au traitement ARV dans les différentes unités, soit 64,38% du total national.
Au cours de l’année 2007, 35.
253 femmes ont été conseillées lors de leur consultation prénatale (CPN) et en salle de travail, 3,08% des femmes enceintes ont été testées positives au VIH en 2007 avec le taux le plus élevé en Commune V du District de Bamako (4,06%) et le plus bas en Commune I (2,64%).
Les femmes enceintes déclarées séropositives étaient de 2,6% en 2008 dans le district de Bamako.
Quant aux enfants suivis, 32 % ont été allaités au sein contre 68% nourris avec les substituts au lait maternel, 20 % des enfants après accouchement.
A côté de ces statistiques, les ONG intervenant dans la lutte contre le sida indiquent par ailleurs que sur les 504 tests réalisés sur les travailleuses de sexe, 38 ont été déclarés positifs soit 4,72% alors que le pourcentage de séropositifs par les clients masculins était de 1,92%.
Le taux de prévalence au niveau national au Mali est estimé à 1,3% contre 1,7% il y a deux ans

05 décembre 2008 17:49:00




xhtml CSS