Le sommet du COPAX prévu début mars à Libreville, au Gabon

Brazzaville, Congo (PANA) - Le chef de l’Etat gabonais, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Ali Bongo Ondimba,
arrivé samedi matin à Brazzaville, a annoncé la tenue, début mars à Libreville, au Gabon, d’un sommet du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX).

Le président Bongo Ondimba l’a annoncé à la presse à l’aéroport international Maya-Maya de Brazzaville où il a été accueilli, dans la matinée, par son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso.

‘’Il est normal qu’entre chefs d’Etat nous ayons des consultations. Depuis Addis Abeba, nous avons évoqué des sujets qui concernent la sous-région. Il se trouve que certains pays connaissent une instabilité et nous devons les aider. Je vais discuter avec le président Denis Sassou N’Guesso qui est aussi président de la CIRGL. Nous aurons une réunion importante pour préparer le prochain sommet du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX). C'est en prévision de la préparation de cette rencontre que nous effectuons un certain nombre de consultations’’, a déclaré Ali Bongo Ondimba.

Ali Bongo Ondimba et Denis Sassou N’Guesso ont ensuite eu un tête-à-tête au Palais du Peuple. Les problèmes de sécurité dans la sous-région ont été au centre de cette entrevue.

Après Kigali, Rwanda et Brazzaville, Ali Bongo Ondimba se rendra à Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

La Communauté Économique des États de l'Afrique Centrale (CEEAC), créée en octobre 1983 et son Secrétariat Général mis en place en janvier 1985, compte actuellement 11 États membres, à savoir l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la RD Congo, le Tchad, Sao-Tomé et Principe et le Rwanda.

-0- PANA MB/IS/SOC 17fevr2018



17 février 2018 16:38:02




xhtml CSS