Le sommet arabo-africain de Malabo proclame son soutien au Conseil présidentiel en Libye

Tripoli, Libye (PANA) - Le quatrième Sommet afro-arabe qui se tient dans la capitale de la Guinée Equatoriale, Malabo, a annoncé mercredi son plein soutien au Conseil présidentiel et au gouvernement d'union nationale en Libye, demandant en même temps à la Chambre des représentants (Parlement) la mise en œuvre de ses obligations en vertu de l'Accord politique.

La Libye a été représentée au sommet par le président du Conseil présidentiel, Fayez al-Sarraj et le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Siala, en présence du président en exercice du sommet, Mohamed Ould Abdel Aziz, et d'un certain nombre de ses homologues arabes et africains dont le président tchadien, Idriss Deby, président en exercice de l'Union africaine, le Secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, la Présidente de la Commission de l'Union Africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma.

M. al-Sarraj a indiqué au sommet tenu sous le thème "Ensemble pour le développement durable et la coopération", selon le Bureau d'information du président du Conseil présidentiel du gouvernement de réconciliation nationale, l'importance de l'action commune afro-arabe et le rôle de l'ensemble pour contribuer à soutenir la stabilité de la Libye et la création du processus actuel de solutions politiques à la crise.

M. al-Sarraj a salué la décision d'établir le quintet de la Commission africaine conduit par la République du Congo, qui a été chargée par l'Union africaine de la situation en Libye, appelant à une meilleure coordination entre la Ligue arabe, l'Union africaine et l'Organisation des Nations unies, afin d'unifier les attitudes envers la crise actuelle en Libye. Le sommet a souligné dans la déclaration finale son plein appui au Conseil présidentiel et au gouvernement de réconciliation nationale, demandant à la Chambre des représentants la mise en œuvre de ses obligations en vertu de l'Accord politique.

Le Sommet a adopté les documents finaux tels que la Déclaration de Malabo et de la Déclaration sur la Palestine ainsi que les résolutions du quatrième Sommet Arabe/Afrique, et a également examiné un ensemble de projets de documents et rapports soumis par la Ligue arabe et l'Union africaine, en plus de l'adoption d'une importante déclaration distincte soulignant la solidarité arabo-africaine pour soutenir les droits légitimes du peuple palestinien.

Le sommet a également examiné le rapport conjoint du secrétaire général de la Ligue arabe et du président de la Commission de l'Union africaine sur les activités de coopération entre les deux parties au cours des trois dernières années, depuis le sommet du Koweït en 2013, notamment les obstacles à la mise en œuvre de ces activités, ainsi que des recommandations sur la façon de faire face aux différents défis liés à l'amélioration de la coopération arabo-africaine en général.

-0- PANA  BY/TBM/SOC  23nov2016

23 novembre 2016 20:44:42




xhtml CSS